Actualités
18:00 7 avril 2015

L’amphithéâtre de Québec arborera le logo Vidéotron

MUNICIPAL. Les spectacles et activités sportives qui se tiendront dans le nouvel amphithéâtre de Québec, à compter de la mi-septembre, se dérouleront dans l’enceinte du Centre Vidéotron. C’est la filiale télécommunication de Québecor, gestionnaire de l’édifice pour les 25 prochaines années, qui a obtenu le privilège d’afficher son logo sur l’édifice de 400M$.

Le nom a été rendu public par Benoît Robert, président du Groupe Sports et divertissement de Québecor. Le dévoilement a eu lieu en présence de Manon Brouillette, présidente de Vidéotron, et de Régis Labeaume, maire de Québec. Ce dernier a salué «l’association commerciale avec une autre grande entreprise québécoise, comme celle qui gérera la destinée du complexe multifonctionnel».

L’entente pour le droit de nommer le Centre Vidéotron est à deux volets. Elle prévoit le versement par Québecor de 33M$ pour accoler le nom de sa filiale sur le bâtiment durant 25 ans. Un montant de 30M$ s’ajoutera advenant obtention d’une franchise de la Ligue nationale de hockey.

«Nous avons négocié de façon très serrée. Il s’agit d’une somme très importante pour la Ville. D’ailleurs, après vérification, cette redevance s’avère la plus élevée en Amérique du Nord pour ce type de partenariat d’affichage commercial sur un bâtiment public», précise le maire Labeaume.

Clause de renégociation

Du côté de Québecor, M. Robert confirme que Vidéotron a été retenue parmi plusieurs prétendantes. «Les négociations ont été sérieuses et nous n’avons pas fait de cadeau à notre filiale», confie-t-il ajoutant qu’une clause existe dans le contrat afin de renégocier et même de revendre le droit de nommer l’amphithéâtre si le retour des Nordiques se concrétise. Sur cet aspect, il est resté évasif, mais déterminé.

Les détails de l’entente sont demeurés des secrets commerciaux. La présidente de Vidéotron, Manon Brouillette, souligne cependant que Vidéotron avait un grand intérêt pour la visibilité de cette dénomination. «Certes, convient-elle, il y a notre concurrent qui s’affiche sur le Centre Bell à l’autre bout de l’autoroute 20. Plus encore, il s’agit d’un moyen de rayonner dans l’est du Québec, où nous desservons plus de 600 000 foyers et 10 000 entreprises.»

Vers l’inauguration

Rappelons que l’inauguration de l’amphithéâtre de Québec est prévue le 15 septembre prochain. Plusieurs autres annonces doivent être faites d’ici cette date, dont le 14 avril pour le dévoilement de la programmation des événements et spectacles qui marqueront l’ouverture du bâtiment sur le site d’ExpoCité.

Voir aussi le commentaire du maire Labeaume sur l’entente d’affichage.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *