Actualités
15:56 7 août 2015

Accident au terrain Sainte-Anne : L’Association des sports de balle réclame de corriger la situation elle-même

Les matchs seront maintenus au terrain de balle Sainte-Anne de Val-Bélair, malgré des soucis entourant la sécurité. En revanche, «les risques faciles à réduire doivent être éliminés dans de courts délais», réagit l’Association, au lendemain d’un accident qui a fait un blessé grave sur le banc des joueurs.

Mardi soir, un jeune de 15 ans a été frappé à la tête par une fausse balle projetée dans l’abri. «L’abri, c’est un endroit où les joueurs baissent la garde, mais à Sainte-Anne, ils n’ont pas droit à cette erreur-là» vu la hauteur de la clôture, déplore Nathalie D’Amours, présidente de l’Association des sports de balle de Val-Bélair et de L’Ancienne-Lorette (VBAL).

Des démarches pour sécuriser les infrastructures ont donc été entreprises auprès de la Ville de Québec. À défaut d’un «soutien rapide» de la Ville, l’Association réclame de pouvoir corriger elle-même la situation. «On reconnaît que les protocoles et les procédures juridiques, administratives et politiques retarderont les actions possibles à entreprendre», justifie la présidente Nathalie D’Amours.

D’ici là, les matchs seront maintenus, insiste l’Association, expliquant au passage qu’il lui est impossible de mettre fin aux calendriers de la saison, faute de terrains pour cette catégorie.

Pétition pour faire rénover les terrains de baseball

Ce triste accident survient alors qu’une pétition pour l’amélioration des terrains de baseball circule dans le secteur de la Haute-Saint-Charles.

L’Association du baseball mineur de la Haute-Saint-Charles (ABMHSC), souhaite que la Ville consacre davantage de ses budgets loisirs à la réfection des terrains de balle, dont certains sont en piteux état.

«C’est parfois même dangereux et je suis surpris qu’il n’y ait pas plus de blessures. Les installations ont vraiment besoin de se refaire une beauté», arguait déjà le responsable des infrastructures de l’ABMHSC, Serge Lauzier, dans une entrevue accordée avant l’accident de mardi.

«L’enfant pauvre» du sport

De l’avis de M. Lauzier, le baseball est l’enfant pauvre du sport. «Il est grand temps que notre sport soit reconnu à sa juste valeur et que la Ville investisse pour le baseball et que nous puissions laisser à nos jeunes des terrains dignes de leur sport», conclut le texte de présentation de la pétition initiée par l’ABMHSC.

Avec les informations recueillies par François Cattapan.

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette