Actualités
19:10 19 octobre 2015

Écoles bondées : Une nouvelle construction pour Val-Bélair et un agrandissement pour Duberger

Les demandes de la Commission scolaire (CS) de la Capitale ont été entendues : une nouvelle école primaire sera construite à Val-Bélair et l’école Du Domaine, dans le secteur Duberger, sera agrandie.

Un montant de 23,56M$ sera investi par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, rapporte la CS de la Capitale. La nouvelle a été accueillie avec «beaucoup de satisfaction» par la présidente Manon Robitaille.

«Nous attendions cette annonce avec beaucoup d’impatience considérant la hausse significative de la clientèle au primaire qui se vit depuis quelques années à Val-Bélair et à Duberger, des secteurs à fort développement domiciliaire», a-t-elle mentionné.

Une nouvelle école de 21 classes devrait ainsi ouvrir ses portes à temps pour la rentrée 2017-2018 dans le secteur Val-Bélair. Des discussions sont en cours avec la Ville de Québec concernant le futur emplacement de l’école, précise la Commission scolaire, qui prévoit par ailleurs mener une cconsultation publique à l’automne 2016, concernant «l’offre de service des écoles du secteur de même que leurs bassins d’alimentation».

Agrandissement dans Duberger

La population devrait également être consultée à l’automne 2016 au sujet de l’ajout de 18 classes à l’école Du Domaine, dans le secteur Duberger. L’agrandissement de cet établissement, qui compte actuellement 10 classes du préscolaire à la 2e année, devrait être complété pour la rentrée 2017-2018, avance la Commission scolaire.

D’autres sommes sont par ailleurs allouées à l’ajout d’espace dans les écoles Saint-Bernard et Saint-Claude, dont les travaux d’agrandissement ont débuté cet automne. Trois classes seront ajoutées à Saint-Bernard et deux à Saint-Claude.

Des Écrivains, «en attente»

Parmi les demandes formulées par la CS de la Capitale, seule celle pour un agrandissement de l’école Des Écrivains, dans Les Saules, demeure encore en attente, indique Marie-Élaine Dion des communications.

Vu l’ajout d’un groupe de 3e année à la rentrée, trois classes et un bureau ont dû être aménagés dans des structures mobiles annexées à l’école.

À lire sur le même sujet : Écoles primaires : Le Nord de la Ville «sous pression»

 

 

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *