Actualités
15:18 30 juin 2015

Le colonel Dany Fortin muté dans l’Armée américaine

ARMÉE. Le colonel Dany Fortin a récemment quitté ses fonctions de commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) en raison d’une mutation de fonctions.  Un départ déchirant pour celui qui était à la tête du 5 GBMC depuis le 5 juillet 2013.

Lors de la cérémonie présidée par le brigadier général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada, le colonel Fortin a été promu au grade de brigadier général. Il prendra sous peu la direction de la Base Lewis-McChord située dans l’État de Washington, où il occupera le poste de général commandant adjoint – Opérations du 1er Corps de l’Armée américaine.

Il assure que les troupes, dont il a assuré la supervision pendant près de deux ans, sont prêtes à être déployés. Le 28 juin, 220 membres du groupe-compagnie parachutiste du 3e Bataillon Royal 22e Régiment ont quitté la Base militaire de Valcartier en direction de la Pologne, dans le cadre de la 4e rotation de l’Opération REASSURANCE.

«Au cours de mon commandement, je suis confiant que, grâce à vous tous, mes valeureux guerriers, nous avons fait avancer la Brigade en poursuivant un entraînement axé vers un éventail de possibilités d’opérations dans l’environnement d’aujourd’hui. Plusieurs soldats m’ont inspiré pendant ces deux années. Notamment ces jeunes soldats fantastiques qui ne demandent qu’à apprendre. Mon successeur, le colonel St-Louis, saura capitaliser sur cette vitalité et cette soif d’en apprendre et d’en faire davantage. Je suis fier de vous», mentionne le colonel Dany Fortin, commandant sortant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

«J’ai des magnifiques souvenirs de soldats qui, dans une tranchée, m’expliquent leur arme de tir et la portée de leur arme. […] Ce que je retiens de tout cela, c’est que nous les avons bien entraînés, moi oui, mais aussi tous les chefs de notre organisation, de notre institution. C’est réconfortant quand on les voit en action», ajoute-t-il.

Changer de pays

C’est un page d’histoire qui se tourne pour le colonel Dany Fortin. Après plus de 30 ans de service dans les rangs de l’armée canadienne, voilà qu’un nouveau défi l’attend.

«Je sens que je suis pris dans un tourbillon. C’est avec beaucoup d’humilité que j’accepte que les gens m’appellent « Mon général ». […] Je me sens triste de quitter cette équipe, j’avais d’ailleurs une petite larme sur le coin de l’œil tantôt. […] Je quitte pour l’État de Washington, pour le 1er Corps de l’Armée américaine. Je suis très excité», explique-t-il.

Ce qui lui brise le cœur dans tous ces changements, c’est que lui et sa femme doivent laisser leur fille derrière eux. Cette dernière devait poursuivre ses études à Québec, ce qui l’empêchait de suivre la famille qui s’établira d’ici peu chez nos voisins du Sud.

«Côté familial, ça sera un moment très émotionnel pour nous. On doit laisser notre fille en arrière, on part tous les deux dans une maison beaucoup trop grande et beaucoup trop loin. C’est certain que ma conjointe et moi allons revenir à Québec à l’occasion pour venir voir notre fille, on croit que cela va être pas pire», dit-il avec émotions.

 Pour lire l’article: Le colonel Michel-Henri St-Louis prend les commandes.

Marika Vachon-Plante


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette