Actualités
22:32 4 août 2015 | mise à jour le: 4 août 2015 à 22:32 temps de lecture: 4 minutes

Cinq incontournables des Fêtes de la Nouvelle-France

FESTIVAL. Les festivités des Fêtes de la Nouvelle-France sont à nos portes: du 5 au 9 août, le Vieux-Québec retrouve son aspect d’antan avec des activités qui plairont à petits et grands. Voici cinq activités de la programmation à faire ou refaire.

1 – La soirée d’ouverture

Les géants et les bateaux sur roues seront de retour cette année pour marquer le début du festival. Les visiteurs pourront d’assister au défilé qui sillonne les rues du Vieux-Québec, avant de s’arrêter pour accueillir le groupe Sondaky sur la scène de la Place de Paris. «Nous avons une très bonne collaboration avec la nation huronne-wendat, affirme le directeur général de l’événement, Stéphan Parent C’est la première fois que nous ouvrons les festivités avec un spectacle de leur part.» Le groupe a préparé pour l’occasion une version plus élaborée de leur spectacle avec douze danseurs sur scène. Les festivités prennent une pause le temps des feux de Loto-Québec à 21 heures, pour recommencer après ceux-ci.

2 – Les activités au bassin Louise

Suivant la thématique de cette édition «Québec ville portuaire», les fêtes de la Nouvelle-France auront pour la toute première fois accès à des quais situés au bassin Louise. Différents personnages du métier de la mer viendront animer la place. Parmi eux, une dizaine d’escrimeurs du Régiment Carignan-Salières de la garde du Roi, vêtus de leur tenue de mousquetaire, donneront quelques leçons d’escrime d’époque. Les plus curieux peuvent même acheter une séance d’une heure où les techniques d’époque leur seront apprises. Les visiteurs rencontreront aussi les inventeurs des premiers prototypes de sous-marin et le chirurgien de la marine, avec ses étranges outils.

3 – La goélette Grosse-Île

La goélette Grosse-Île de Didier Épars est le seul bateau historique à naviguer sous voiles au Canada. Restauré et prêt à mettre à l’eau, il pourra accueillir des visiteurs pour des visites commentées du fleuve en compagnie du directeur du musée naval de Québec, André Kirouac. «C’est une chance que nous avons que de pouvoir l’accueillir parmi notre programmation», affirme Stéphan Parent. Des sorties en goélette pour les grands feux sont aussi prévues, en plus de soirées cinq à sept où un repas de trois services est servi dans une inspiration des repas d’antan de la mer.

4 – Le 325e de la bataille de Phips contre Frontenac

«Je vous répondrai par la bouche de mes canons!», ça vous dit quelque chose? La célèbre phrase a été lancée par Frontenac il y a 325 ans, lors de la bataille l’opposant au général Phips. Pour souligner ce moment de l’histoire, les Fêtes de la Nouvelle-France organisent une grande reconstitution de la bataille. Alors que la première chicane opposant Frontenac à ses rivaux aura lieu en journée devant la statue de Champlain, la bataille se tiendra en soirée au quai 22, suivi d’un feu spécial de Loto-Québec pour l’occasion.

5 – La programmation de la scène TD

La scène TD située à la Place de Paris accueille une programmation beaucoup plus vaste cette année. «Ça n’arrête pratiquement jamais», a commenté Stéphan Parent. En plus des Sondaky en ouverture, les artistes les Musiques à Bouche, Cayouche, Train d’enfer, la famille Racine et bien d’autres tiendront la place animée. Passant de la musique traditionnelle au style plutôt néo-trad, l’activité jour et soir de cette semaine saura plaire à tous les goûts.

Les Fêtes de la Nouvelle-France se tiennent du 5 au 9 août. Les médaillons sont encore accessibles au coût de 12$.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *