Actualités
20:13 18 novembre 2015 | mise à jour le: 18 novembre 2015 à 20:13 temps de lecture: 2 minutes

Neufchâtel : Dépôt d’une deuxième pétition de 4000 noms pour l’arrivée de nouveaux médecins

MÉDECINS. Alors que Québec s’apprête à annoncer le nombre de nouveaux médecins qui pratiqueront dans la région en 2016, des organismes comptent déposer une pétition de plus de 4000 noms pour exiger leur arrivée rapide dans le secteur de Neufchâtel. Il s’agit de la deuxième petition du genre cette année.

En septembre dernier, deux résidentes de Neufchâtel ont lancé une nouvelle pétition pour l’arrivée rapide de nouveaux médecins dans le secteur. Il s’agit de la deuxième cette année. (Photo Deposit)

Thérèse St-Pierre et Denise Gingras, des Cercles de Fermières de Saint-Émile et de Neufchâtel, ont prévu déposer les 4000 signatures qu’elles ont récoltées depuis septembre le 20 novembre prochain, au bureau du député de Vanier, Patrick Huot.

En avril, une pétition comptant le même nombre de signatures lui avait été remise par d’autres citoyens du secteur.

Le manque de médecins est criant dans Vanier-Les Rivières, de même que dans Chauveau, reconnaissent les acteurs du milieu. La clinique médicale Les Saules a prévu fermer ses portes le 11 décembre prochain et à la clinique médicale de Neufchâtel, la menace de fermeture plane. Dans la dernière année, quatre des huit médecins qui y pratiquaient ont quitté, souligne Dr. François Auger.

Projet de loi 20

Avec l’adoption du projet de loi 20, qui vise entre autres à favoriser l’accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée, le député Huot a bon espoir de regarnir les cliniques de Québec Nord.

Les territoires de la Ville Québec les plus à découvert seront d’abord proposés aux médecins qui demanderont un nouveau permis pour pratiquer dans la région, expliquait-il, au lendemain de l’adoption du projet de loi. «Ce qui est en place vise à s’assurer que les médecins soient là où les gens résident».

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *