Actualités
14:00 17 septembre 2015 | mise à jour le: 17 septembre 2015 à 14:00 temps de lecture: 2 minutes

Lac Saint-Charles : 9 500 arbres pour la bécasse d’Amérique

ENVIRONNEMENT. Quelque 9 500 arbres et arbustes seront plantés sur des terrains aux abords du lac Saint-Charles d’ici l’arrivée de l’automne, en vue de créer un habitat propice à la bécasse d’Amérique.

«La situation de ce petit oiseau est précaire en Amérique du Nord, en raison de la perte de son habitat», souligne la biologiste et chargée de projets à l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL), Amélie Lefebvre.

Deux hectares d’un ancien site d’enfouissement de matériaux secs, situé en périphérie du lac Saint-Charles, seront donc aménagés avec des bosquets d’aulnes et de peupliers entrecoupés d’espaces ouverts.

Ce couvert végétal permettra «de capter des nutriments [azote et phosphore] et des polluants environnants, en plus d’améliorer le potentiel faunique du lac Saint-Charles», souligne l’APEL.

Marais filtrant

L’Association manifeste par ailleurs son désir d’aménager un marais filtrant près du lac. Ce milieu humide permettrait «la filtration des eaux de ruissellement, tout en attirant plusieurs espèces de canards et d’amphibiens», indique l’APEL, qui compte solliciter l’appui de la Ville de Québec.

Le projet pour créer un habitat propice à la bécasse d’Amérique a été financé en partenariat avec la Fondation de la faune du Québec, le projet Eau Bleue RBC et la Ville de Québec.

La plantation d’arbres et arbustes a débuté le 31 août et se poursuivra au moins jusqu’à la fin du mois de septembre.

 

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *