L'Actuel
10:28 24 septembre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 14:40 Temps de lecture: 2 minutes

Un dragon d’eau dans le ciel du parc Chauveau

Un dragon d’eau dans le ciel du parc Chauveau
Photo: Ébauche gracieuseté - Ville de Québec

La Ville de Québec a dévoilé la maquette de l’œuvre d’art sélectionnée pour le parc Chauveau, dans le secteur Labadie. Intitulée Dragon d’eau danse, la sculpture de l’artiste Fanny Mesnard imitera la forme sinueuse de la rivière et arborera une série de pattes, ailes et autres emblèmes liés aux espèces présentes sur place. L’installation de l’œuvre est prévue à l’automne 2022.

«Cet heureux métissage animal formera une impressionnante créature fantastique, a souligné Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. L’œuvre a charmé le jury par son originalité, sa prestance et son audace, qui plairont aux petits comme aux grands. Riche en mouvements et en découvertes, elle accueillera joyeusement les visiteurs du parc par ses couleurs et ses lignes énergiques, mais aussi par son ampleur spectaculaire».

La sculpture mesurera environ cinq mètres en hauteur par neuf mètres en largeur. Sa symbolique sera multiple: dragon pour la légende et la faune locale, eau pour la rivière et danse pour les activités de plein air et le mouvement des êtres dans le parc, entre autres.

Le budget total versé à l’artiste pour l’exécution de l’œuvre est de 135 168$, taxes incluses.

Un nouveau parcours d’art public

L’œuvre sera située en bordure de l’avenue Chauveau, près du Centre communautaire Michel-Labadie. Elle sera le point de départ d’un nouveau parcours d’art public destiné à ponctuer le paysage du parc. Intégrée à l’environnement de façon harmonieuse, la sculpture sera un élément signalétique qui invitera les usagers à entrer dans le parc pour profiter de ses nombreuses ressources, aménagées et naturelles.

Dans le cadre du Plan de mise en valeur des rivières, la Ville souhaite rendre le parc Chauveau visible et accessible, tout en créant une expérience d’immersion avec la rivière et en protégeant les milieux naturels sensibles.

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *