L'Actuel
14:15 10 septembre 2021 | mise à jour le: 10 septembre 2021 à 14:15 Temps de lecture: 2 minutes

Nouvelle passerelle cyclopiétonne au parc des Saules

Nouvelle passerelle cyclopiétonne au parc des Saules
Photo: Photo prise sur la page Facebook d'Alicia DespinsL'allure de la nouvelle passerelle.

La nouvelle passerelle cyclopiétonne du parc des Saules a été dévoilée récemment. La Ville a aussi profité de l’occasion pour mettre en lumière les nouveaux aménagements qui ont été faits dans ce secteur.

D’une longueur de près de 900 mètres, le nouveau lien cyclable permet aux citoyens de circuler facilement à pied ou à vélo entre les boulevards Père-Lelièvre et Wilfrid-Hamel, tout en profitant d’un point de vue unique sur la rivière Saint-Charles.

«Cela aura pris plus de cinq ans et le travail soutenu d’une équipe multidisciplinaire d’exception pour parvenir à construire la passerelle, mais aujourd’hui nous sommes fiers de dire : mission accomplie, a souligné Steeve Verret, conseiller municipal».

«L’aménagement d’un lien pour les piétons et les cyclistes dans ce milieu était un défi de taille. Le besoin était indéniable, les contraintes naturelles et les enjeux techniques étaient majeurs», a mentionné Dominique Tanguay, conseillère du district des Saules et présidente de l’arrondissement des Rivières.

Rappelons que la Ville avait annoncé en 2019 la construction de cette passerelle au coût de 3,6 M$, avec l’aide financière du ministère des Transports du Québec. Grâce à ce projet, la Ville souhaitait développer un axe de déplacement actif sécuritaire et attrayant pour tous les usagers du parc. Elle visait de plus à connecter les quartiers Vanier, Duberger et Les Saules, et à rendre les berges de la rivière Saint-Charles ainsi que la Maison O’Neill plus accessibles.

Un parc des Saules réaménagé et encore plus invitant

De nouveaux aménagements tout autour offrent quant à eux une nouvelle perspective du parc des Saules. Parmi les plus porteurs, notons:

  • L’aménagement d’une aire de stationnement à l’entrée nord (côté boulevard Neuvialle) ;
  • L’installation d’aires de repos avec d’imposantes tables de granit;
  • L’augmentation de l’espace dédié aux spectateurs du kiosque de la Maison O’Neill;
  • Les plantations d’arbres et d’arbustes.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *