L'Actuel
10:21 9 septembre 2021 | mise à jour le: 9 septembre 2021 à 15:57 Temps de lecture: 3 minutes

Un nouvel orgue pour l’église Saint-André

Un nouvel orgue pour l’église Saint-André
Photo: Photo Métro Média - Perrine Gruson

L’église Saint-André de Neufchâtel n’avait jamais eu d’orgue avant le transfert de celui de l’église Saint-Louis-de-France de Sainte-Foy, démolie en raison de la Maison des aînés qui y est construite. Grâce à l’organiste Claude Lemieux, l’église du boulevard Brassard a pu l’acquérir gratuitement, moyennant beaucoup de travail de déménagement. L’instrument a été inauguré en grande pompe la fin de semaine dernière.

Le nouvel orgue a initialement été construit en 1968 par le facteur d’orgues Guilbault-Thérien, l’entreprise qui a elle-même construit celui de Cap-Rouge et restauré celui de la cathédrale à Québec. À l’origine, il avait été construit pour un maître-vitrier, Olivier Ferland.

Boîte autour des tuyaux

Claude Lemieux a fait construire la boîte qui entoure les tuyaux de l’orgue, qui n’est donc pas d’origine. «Je l’ai fait construire lorsque l’orgue était à Saint-Louis-de-France pour projeter le son en avant. L’église avait un plafond en amiante et le son n’était pas bon», justifie-t-il. L’entreprise Guilbault-Thérien a construit la boîte en chêne en y ajoutant des motifs ouvragés ressemblant à des touches. «L’orgue s’harmonise parfaitement avec le reste de l’église, tout en chêne», fait valoir le musicien.

Si l’instrument était à donner, son déménagement a été toute une épopée qui a nécessité l’aide de nombreux bénévoles. Il a ensuite fallu le remonter tuyau par tuyau, morceau par morceau. Ensuite, l’orgue a été harmonisé, une opération délicate et coûteuse, mais heureusement rare. «Dans un orgue à tuyaux, l’harmonisation est l’étape finale dans sa réalisation. C’est l’harmoniste qui va «donner vie» à l’instrument en façonnant chaque tuyau afin qu’il chante soit comme soliste soit en s’intégrant dans des ensembles», explique le site spécialisé Plein orgue.

Le nouvel instrument de l’église possède six jeux unifiés. Grâce à l’unification, il a une possibilité de 30 jeux différents, tout en prenant moins d’espace et en étant beaucoup moins coûteux.

L’orgue pour tous

Pour souligner le nouvel arrivant de l’espace sacré, Claude Lemieux a fait vibrer l’instrument pour un concert destiné «à monsieur et madame tout le monde», samedi et dimanche prochain. «L’orgue a été trop souvent réservé à une élite. Le concert est conçu pour exploiter les sonorités», mentionne M. Lemieux. Des images du déménagement ont été projetées en même temps sur l’écran pendant le concert de l’organiste, accompagné pour l’occasion de trois chanteurs: Marie-Josée de Varennes, Guylaine Girard et Jean-Clément Bergeron.

Le concert aura lieu le 11 septembre à l’église Saint-André à 19h30 et le lendemain, le dimanche 12 septembre à 14h.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *