L'Actuel
14:53 7 septembre 2021 | mise à jour le: 7 septembre 2021 à 14:53 Temps de lecture: 1 minutes

Une œuvre autochtone au parc de l’Anse-à-Cartier

Une œuvre autochtone au parc de l’Anse-à-Cartier
Photo: Photo gracieuseté Ville de QuébecEsquisse de l’œuvre réalisée par l’artiste autochtone Nico Williams.

Réalisée par Nico Williams, l’œuvre est un hommage à la nature. La sculpture est composée de cylindres de métal qui font référence à la technique de tissage de perles peyote. Aussi, un motif floral au centre illustre une plante médicinale utilisée par les communautés autochtones lors des cérémonies de remerciement.

Intitulée Biindaakoozh qui signifie «faire une offrande et rendre grâce» dans la langue parlée par les Anishinabes, la sculpture symbolise la réciprocité et la gratitude envers la nature, sa beauté et ce qu’elle a à nous offrir.

Nico Williams a été accompagné par l’artiste huron-wendat Ludovic Boney pour la réalisation de ses plans, devis et estimations de coûts. Le budget pour la réalisation et l’installation de l’œuvre d’art est de 60 000$, taxes incluses. Elle sera inaugurée au printemps 2022. Le concours d’art public était destiné aux artistes de 35 ans et moins appartenant au peuple inuit ou à l’une des Premières Nations du Canada, qui habitent la province de Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *