L'Actuel
14:10 26 août 2021 | mise à jour le: 27 août 2021 à 09:46 Temps de lecture: 2 minutes

Le conseil de quartier de Val-Bélair s’attaque à la sécurité routière

Le conseil de quartier de Val-Bélair s’attaque à la sécurité routière
Photo: /Photo 123RFLe tournage a nécessité un drône.

Le conseil de quartier Des Châtels, qui avait initié début juin une campagne de sécurité routière avec des pancartes sur lesquelles était inscrit Ralentissez, n’est pas le seul à se lancer à l’assaut de la sécurité routière. Le conseil de quartier (CQ) de Val-Bélair a également répondu à l’appel de projets de la Ville de Québec et lancera bientôt une courte vidéo de deux minutes, produite à Val-Bélair, pour sensibiliser aux dangers de la route, en particulier à la menace engendrée par les angles morts, la thématique du projet.

Val-Bélair, ses cinq écoles, ses nombreux commerces et ses intersections particulièrement dangereuses, comme celle entre l’autoroute Henri-IV et l’avenue Industrielle, ou encore celle entre le boulevard Pie-XI et la rue de l’Etna, veut faire sa part pour sensibiliser à la sécurité routière.

«À Val-Bélair, beaucoup d’enfants circulent. Autour des écoles, le plus dangereux, ce sont les parents qui viennent reconduire les enfants. Ils arrivent pressés et ils repartent pressés», a rapporté Francine Dion, présidente du CQ de Val-Bélair

Le conseil de quartier, en partenariat avec l’école du Val-Joli, a initié le projet de tourner un petit film qui sensibilisera la population. «Le tournage se fait avec un drone. On va montrer que le chauffeur d’un poids lourd ne voit pas à droite le cycliste qui se trouve là à cause de l’angle mort. On pense tout le temps que quand on est plus haut dans un véhicule, on voit mieux, mais c’est faux. On va sensibiliser les gens aux angles morts», a expliqué Mme Dion.

Le film, d’une durée de deux minutes, a été tourné à Val-Bélair et sera rapidement présenté à la population. «Il sera présenté aux assemblées de parents dans les écoles à la rentrée. Il appartiendra aussi à la Ville», mentionne la présidente.

2e volet

Le CQ a préparé également une autre activité en lien avec la sécurité routière. «Le 18 septembre prochain, on va avoir une journée d’activités de sensibilisation à la sécurité routière. On devrait avoir un camion-benne et un autobus scolaire sur place», précise la présidente.

Chaque projet bénéficie d’une subvention de la Ville de 3000$.

 

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Donald Labbe

    je fais des plaintes a la ville depuis au moins 10 ans, pour la vitesse sur la route Montolieu et rien ne bouge…