L'Actuel
10:16 24 août 2021 | mise à jour le: 24 août 2021 à 10:16 Temps de lecture: 3 minutes

Projet résidentiel sur l’avenue du Golf-de-Bélair

Projet résidentiel sur l’avenue du Golf-de-Bélair
Photo: gracieusetéVoici une construction projetée par GML constructions.

DÉVELOPPEMENT. Depuis la fermeture du golf de Bélair en 2013 et son terrain inutilisé depuis lors, deux projets ont été présentés aux citoyens. Le premier, datant de 2015, projetait de construire 136 unités et n’a finalement jamais vu le jour. Le deuxième et actuel projet de l’entreprise GML constructions comprend 40 unités résidentielles, de type maisons unifamiliales et jumelés. Il nécessitera en amont une consultation publique et l’opinion du conseil de quartier.

En marge de ce projet, un projet de restauration du cours d’eau qui traverse le terrain, est en cours, dans le cadre du Programme de restauration et de création de milieux humides et hydriques du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Le ruisseau Savard serait ainsi revégétalisé et son accès serait redonné aux citoyens en privilégiant l’aménagement de sentiers à faible impact. Selon l’échéancier préliminaire, les travaux seront réalisés en 2022.

Les citoyens auront à se prononcer

Les prochaines étapes seront une consultation publique (en septembre) et une demande d’opinion au conseil de quartier (CQ) de Val-Bélair, aussi prévue à l’automne.

Pour la présidente du CQ de Val-Bélair, Francine Dion, le projet immobilier est ce qu’on peut trouver de mieux en termes de développement immobilier. «Ce sont des maisons unifamiliales ou des jumelés, ce ne sera pas des condos», argue-t-elle. Pour Mme Dion, le fait que les constructions soient en cohérence avec ce qui existe déjà et qu’on veuille préserver des espaces naturels est un gros avantage. Cependant, elle craint que le terrain, laissé vague depuis 2013, que plusieurs citoyens qui résident aux alentours se sont approprié, fasse l’objet de demandes individuelles d’agrandissement de terrains.

Le CQ transmettra son opinion à la Ville de Québec à l’issue de la prochaine rencontre, qui aura lieu en septembre.

Pour en savoir plus sur le projet, les citoyens peuvent consulter participationcitoyenne.ville.quebec.qc.ca/golf-de-belair

Particularités du projet

Le développement immobilier projeté exige qu’une conduite d’eaux usées soit déplacée. Également, une partie du terrain est située dans une zone inondable. Dans le projet présenté à la fois par le promoteur et la Ville de Québec, on précise qu’aucun bâtiment principal ne sera construit dans la zone à risque.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *