L'Actuel
14:42 16 août 2021 | mise à jour le: 16 août 2021 à 14:42 Temps de lecture: 3 minutes

Moments ludiques au Grand Marché

Moments ludiques au Grand Marché
Photo: /Photo Métro Média - Perrine GrusonFrancis Gagnon anime depuis longtemps des festivals de jeux.

JEUX. Lors d’une visite au Grand Marché pour s’approvisionner en produits locaux, on peut s’arrêter au kiosque extérieur Sociojeux et jouer avec ses enfants à des jeux géants, des jeux d’adresse et même un quizz. Ou inversement… L’entreprise Sociojeux a pu installer ses pénates directement à l’extérieur du marché, sous un grand kiosque protégé du vent et des intempéries où elle offrira de l’animation et des jeux gratuits jusqu’au 11 octobre prochain.

Francis Gagnon, résident de Beauport et créateur et propriétaire de Sociojeux, a commencé dans le domaine de l’animation de jeux il y a plus de 15 ans, dans des cafés associatifs du Lac-Saint-Jean, entre autres. Normalement, chaque année est pour lui l’occasion de participer à des festivals de jeux, et d’animer des événements corporatifs.

Depuis mars 2020, ce genre d’événements se fait rarissime pour l’entrepreneur. Il s’est alors cherché un endroit où à la fois animer et entreposer ses jeux. «J’ai contacté des centres d’achat, le Domaine Maizerets et le Grand Marché. Le Grand Marché cherchait justement à optimiser l’extérieur de son espace. On vient de me confirmer que je pouvais rester jusqu’au 11 octobre», se réjouit Francis Gagnon, qui voit cette offre comme un partenariat donnant-donnant. «Des familles viennent ici pour jouer et vont ensuite acheter des produits au Grand Marché», illustre-t-il. S’il se voit comme une attraction «un peu comme les manèges aux Galeries de la Capitale, j’amène des clients aux magasins», le Grand Marché est pour lui un acte plus social qu’aller simplement au centre d’achat, puisqu’on souhaite y acheter des produits locaux et jaser avec les producteurs.

D’autres projets

Il est loin, le temps où Francis Gagnon participait et organisait le Juste pour jouer, une division du festival Juste pour rire. «Je n’ai jamais voulu créer un modèle d’affaires comme les pubs ludiques. Je me spécialise dans l’animation, j’ai plus de 15 concepts et j’adore présenter des jeux. Avec Réno-jouets, [l’organisme avec qui il est partenaire], on aimerait créer un espace de type Récréofun ludique. Il y aurait un immense plancher avec tous les jeux géants et les concepts d’animation. Au fond, il y aurait un espace VIP pour les vrais gamers, qui veulent s’investir dans un jeu de société plus stratégique et se magasinent des joueurs geeks comme eux. On divertirait toute la famille», imagine l’homme d’affaires.

Il voit son idée comme un pôle ludique où toute la famille vient passer un long moment et où chacun y trouve son compte, autant les plus jeunes qui peuvent emprunter un jeu au Bar à jeux familial, que l’un des parents plus geeks qui pourrait passer au salon VIP. «Les gamers ne recherchent pas des jeux, ils en ont déjà. Ils recherchent d’autres joueurs. Cela viendrait combler un besoin, c’est quelque chose qui n’est pas offert». Francis Gagnon est à la recherche d’un grand local pour concrétiser son projet collaboratif avec Réno-jouets et lance un appel à tous ceux qui pourraient lui faire une offre.

«Les jeux, ça marche s’il y a des gens.»
-Francis Gagnon

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *