L'Actuel
17:15 10 août 2021 | mise à jour le: 10 août 2021 à 17:15 Temps de lecture: 4 minutes

Sortir le gâteau au fromage de sa traditionnelle pointe

Sortir le gâteau au fromage de sa traditionnelle pointe
Photo: /Photo Métro Média - Perrine Gruson

DESSERT. Les deux sœurs Maika et Rani Tremblay-Morissette ont ouvert le comptoir à cheesecakes Fendel & Lilo sur le boulevard Bastien il y a moins d’un an. Leur particularité? Un concept de gâteau au fromage vraiment original, déjà par sa forme sphérique, mais aussi par ses saveurs. Depuis le premier jour, le succès ne se dément pas et les deux sœurs ont dû adapter leur production à la hausse pour fournir à la demande.

«Ma sœur et moi avons une passion pour la nourriture, confie d’emblée Maika. Elle cuisinait beaucoup de desserts à la maison, et je me faisais un plaisir de les manger». À l’aube de la trentaine, ces deux inséparables qui ont un an d’écart se sont questionnées sur leur cheminement de carrière. «J’ai étudié en psychoéducation. Ma sœur était dans le domaine de la construction. Il arrive un moment où on se dit: est-ce que vraiment, c’est ce qu’on veut faire toute notre vie?», se sont demandé les sœurs Tremblay-Morissette.

Après un plan d’affaires, un produit original dont les recettes ont été testées de multiples fois avant approbation pour offrir la meilleure version possible, Fendel & Lilo a ouvert au rez-de-chaussée d’une maison ancienne qui appartenait à leur père.

La Covid-19 propice au comfort food

Malgré les confinements successifs qui ont souvent mis en difficulté les restaurateurs, les entrepreneures n’en ont pas souffert, au contraire. D’abord parce que leur offre n’est disponible qu’au comptoir et n’a pas de salle à manger. Il n’y avait donc rien à fermer. «La Covid nous a aidées. Les gens avaient besoin de <@Ri>comfort food<@$p> et on répondait parfaitement à ce besoin-là», explique Maika.

La grande versatilité du gâteau au fromage

«Tout le monde va aimer les cheesecakes, même ceux qui n’aiment pas les desserts», soutient Maika. Le créneau du gâteau au fromage étant peu exploité au Québec et pas du tout dans la capitale, les deux sœurs en ont profité pour développer un produit différent, de la forme à la recette. «On aimait aussi le fait d’offrir des portions à l’unité. Habituellement un gâteau, c’est une seule saveur. Là on peut personnaliser chaque cheesecake en fonction des goûts».

La préparation au fromage a aussi été très travaillée. Lorsqu’on parle gâteau au fromage, il y a soit la version cuite, avec des œufs, soit la crue sans œuf. «On a choisi la crue, on préfère quand c’est plus crémeux, plus fluffy. Et tout est fait maison, du praliné au caramel», explique la femme d’affaires.

Attentes dépassées et Liloland

Le bilan de cette année? «C’est plus que positif. La réalité a dépassé nos attentes», révèle Maika qui se souvient de la quantité de 2500 cheesecakes par semaine qui a dû être réajustée à environ 4000 pour fournir.

Cela va même si bien que l’entreprise ouvrira au courant du mois de septembre Liloland, une extension du comptoir, sous forme de grande terrasse qui ira jusqu’à la piste cyclable qui longe le terrain en arrière. «On aimerait proposer aussi une crèmerie l’été et l’automne, d’autres sortes de produits, comme des breuvages chauds. À plus long terme, on aimerait ouvrir des comptoirs ailleurs».

Disney comme inspiration

Le nom du comptoir à cheesecakes est directement inspiré de Disney, puisque Lilo & Stitch est un film que les deux sœurs aiment beaucoup. «On ne veut pas être le Disney du cheesecake, mais on veut que les gens puissent vivre un instant de bonheur dans une autre atmosphère, décrocher de la routine».

Par souci de respecter le produit original des sœurs Tremblay-Racine, nous avons utilisé le terme de cheesecake plutôt que gâteau au fromage pour désigner leurs produits.

 

Liloland s’étend sur tout le terrain en arrière du comptoir. /Photo Métro Média – Perrine Gruson

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *