L'Actuel
11:03 16 juin 2021 | mise à jour le: 16 juin 2021 à 11:03 Temps de lecture: 3 minutes

La recette du succès de Womance

La recette du succès de Womance
Photo: /Photo gracieusetéProcessed with VSCO with c8 preset

VÊTEMENTS. L’entreprise Womance, fondée en 2015 par Andréanne Marquis, ex-vedette d’Occupation double, a démarré prudemment. Six ans, après, l’entreprise compte 25 employés et déménagera en juillet la boutique, l’entrepôt et les bureaux à Espace Innovation Chauveau, la nouvelle zone économique du groupe Dallaire, située le long de l’autoroute Henri IV.

Lorsqu’Andréanne Marquis a lancé une entreprise de vêtements, elle n’avait, dans ses propres mots, ni les sous ni l’expérience pour voir très gros dès le départ. « À la base, on distribuait seulement des vêtements. Par la suite, on a acheté du linge libre de droits sur lequel on a pu apposer notre signature. Ensuite, on a créé nos boutiques éphémères, en parcourant neuf centres d’achat dans la province. Ça a vraiment été la façon de se faire connaître», fait valoir la femme d’affaires.

L’occasion pandémique

Les gens, moins dépensiers en raison de la pandémie? Plutôt un mythe, selon la personnalité publique. «On n’a pas fait de sorties, moins de resto, on n’a pas fait de voyage… Finalement pour plusieurs, il y a eu plus d’argent dans le compte», mentionne en guise d’explication au succès de ses ventes Andréanne Marquis. « On s’est adapté à ce que voulaient les clients, du linge confort à la maison », mentionne celle qui décrit le style de Womance comme confo chic, pour toutes les femmes. Un mélange de H & M et Zara mais local et écoresponsable.

Valeurs

Womance veut faire sa part, que ce soit en s’engageant dans la communauté, par exemple en confectionnant des sandwiches pour les itinérants, en s’assurant de la traçabilité éthique des produits et en étant transparent. L’entreprise a aussi développé un sac biodégradable pour les commandes, afin de réduire son empreinte environnementale. Les produits sanitaires sont aussi disponibles gratuitement pour tous les employés. «Si les hommes étaient menstrués, c’est certain qu’ils ne paieraient pas pour ça», avance l’entrepreneure.

Expansion

L’entreprise, qui est passée de 7 employés il y a quelques années à 25 cette année, emménagera dans ses nouveaux locaux d’Espace Innovation Chauveau dès juillet. «D’ici les deux à trois prochaines années, il devrait y avoir une quinzaine d’employés de plus. L’entreprise a donc créé sa propre ligne de vêtements, en plus d’offrir un service de revente de vêtements Womance de seconde main. Bientôt, des cosmétiques signés Womance feront leur apparition. Et à long terme? «Je ne sais pas encore ce que je veux. Je n’ai pas grosse vision d’expansion. Je travaille à ce que la compagnie roule bien sans moi, étant la seule actionnaire, ça met beaucoup de pression sur les épaules, et j’aimerais bien avoir des enfants dans les prochaines années. Ce que je veux au quotidien, c’est surtout avoir du plaisir», illustre la résidente du quartier Saint-Roch.

 

«Ce que je veux au quotidien, c’est surtout avoir du plaisir».
-Andréanne Marquis.

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *