L'Actuel
13:54 31 mai 2021 | mise à jour le: 31 mai 2021 à 13:54 temps de lecture: 3 minutes

Nouveau site de fouilles dans l’arrondissement des Rivières

Nouveau site de fouilles dans l’arrondissement des Rivières
Photo: /Photo page Facebook du chantier-école

Le chantier-école en archéologie de l’Université Laval vient de s’installer sur un nouveau site de fouilles. L’emplacement est situé dans l’arrondissement des Rivières, sur un terrain vacant appartenant à la Compagnie Saint-Charles au 1460, boulevard Wilfrid-Hamel.

Site à fort potentiel

Le site archéologique a été nommé «la ferme de Cadet», en l’honneur de Joseph-Michel Cadet, riche homme d’affaires, munitionnaire général du Roi et propriétaire des lieux entre 1752 et 1766.

En 2019, une intervention réalisée par la Ville de Québec a permis de mettre au jour les vestiges d’au moins trois bâtiments et des milliers d’artéfacts, dont certains, remontant au début du 18e siècle. Les fouilles permettront de mieux cerner l’évolution de ce site agricole et comprendre les modes de vie des habitants qui y ont vécu.

«La Compagnie Saint-Charles a accepté avec joie l’invitation à s’associer à l’Université Laval et à la Ville de Québec, afin de permettre la réalisation de ce projet de formation de nos futurs archéologues qui contribuera également à la mise en valeur de notre histoire et de notre patrimoine culturel», a affirmé François Chapdelaine, directeur général de la Compagnie Saint-Charles.

Selon la Ville, le site est exceptionnellement bien préservé et présente un fort potentiel archéologique. L’endroit accueillera les étudiants du baccalauréat et de la maîtrise en archéologie de l’Université Laval pour les quatre prochaines années. En raison des règles sanitaires en vigueur, les visites du public ne seront pas permises cette année.

Un peu d’histoire

Depuis la fin du 17e siècle, cette terre agricole fertile est passée entre les mains de nombreux propriétaires qui l’ont occupée ou qui l’ont fait exploiter par des tiers.

En 1827, le charpentier naval William Bell s’installe sur cette ferme avec sa famille. Ses fils, William et David, établissent en 1845 une manufacture de poteries, pipes à fumer, briques et tuyaux dans le coin sud-est de la terre, sous l’actuelle intersection du boulevard Wilfrid-Hamel et de l’avenue Saint-Sacrement.

La terre demeura dans la famille Bell jusqu’en 1945, année où elle a été cédée à la Compagnie du cimetière Saint-Charles. Les bâtiments de ferme ont brûlé et ont été démolis en 1948, puis le terrain est demeuré en majeure partie inoccupé depuis ce temps.

Pour suivre le déroulement des fouilles archéologiques, suivez la page Facebook du chantier-école

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *