L'Actuel
13:35 7 mai 2021 | mise à jour le: 7 mai 2021 à 13:36 temps de lecture: 3 minutes

Pas de modification au module du Parc Bleu

Pas de modification au module du Parc Bleu
Photo: /Photo gracieusetéLa rembarde de la glissade la plus haute n'est pas suffisamment haute dans le virage pour empêcher les chutes, selon certains parents.

JEUX. Un enfant est tombé d’une glissade au parc Bleu, situé dans Lebourgneuf, il y a quelques semaines et s’est sérieusement blessé à la tête. La sécurité de l’infrastructure pour enfants a été remise en cause par des parents sur un groupe Facebook public qui recense les parcs de la Ville, en lien avec cet accident. Depuis, une cinquantaine de requêtes au sujet du module du parc ont été transmises à la Ville qui n’y apportera toutefois aucun correctif.

Ce parc a comme particularité d’être situé dans une côte. Le module de jeu y a été installé dans les dernières années et certains parents ont remis en question la hauteur de la barrière dans le virage de la glissade, la considérant comme non sécuritaire, après qu’un petit garçon soit tombé précisément à cet endroit, lui causant une grave commotion cérébrale.

Si plusieurs parents indiquent que leurs enfants sont déjà tombés au même endroit ou ont été témoins d’accident, la Ville ne recense quant à elle qu’un seul accident, en date du 16 avril dernier pour lequel elle souhaite exprimer son soutien à l’enfant et la famille qui «vivent présentement une situation difficile».

Aux normes

«Le module de jeu de l’Islet-de-la-Montée est destiné aux enfants de 5 à 12 ans et a été conçu par un manufacturier spécialisé dans le domaine qui respecte toutes les normes en vigueur. Il a été installé en 2016 et la dernière inspection de ce module de jeu a été réalisée le 7 avril 2021. Tous les modules de jeu installés sur le territoire de la Ville de Québec possèdent la certification IPEMA (certification canadienne), qui garantit sa sécurité. La Ville procède également au test TRIAX qui garantit que le sol absorbe suffisamment les chocs en cas de chute. Par ailleurs, tous les modules de jeu sont inspectés régulièrement afin qu’ils demeurent sécuritaires en tout temps», a fait savoir David O’ Bien, porte-parole pour la Ville de Québec.

M. O’ Brien confirme que la Ville a reçu une cinquantaine de requêtes à la suite de l’accident du 16 avril. «Certaines requêtes demandaient des modifications au module, tandis que d’autres n’étaient pas favorables aux changements dans la structure de jeux. La Ville n’entend pas apporter de correctif puisque le module de jeu respecte toutes les normes en vigueur et que l’incident du 16 avril demeure un malheureux accident», a-t-il fait savoir.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *