L'Actuel
19:36 5 mai 2021 | mise à jour le: 5 mai 2021 à 19:46 temps de lecture: 3 minutes

Des vêtements pour la vie en van

Des vêtements pour la vie en van
Photo: /Photo gracieuseté

OPPORTUNITÉ. Lorsque Stéphane Marchand a perdu son emploi au début de la pandémie dans le secteur des télécommunications, loin de baisser les bras, il en a plutôt profité pour se lancer en affaires avec sa conjointe Amélie Boucher. Quelques mois plus tard, leur compagnie intitulée ride-van a vu le jour.

Stéphane Marchand et sa conjointe et partenaire en affaires Amélie Boucher ont toujours fait du camping pendant les vacances. Passionné de plein-air, le couple résident de Lebourgneuf a traversé le Canada en campeur chaque été depuis plusieurs années.

«De ce mode de vie, j’aime la réalité de pouvoir se déplacer n’importe où et n’importe quand. J’aime aussi le côté minimaliste et le côté naturel et environnemental qui y est associé, avec le fait d’être en van, donc avec un minimum de confort», fait valoir le passionné des trips sur route.

Le confort du mou

M. Marchand avait déjà pensé se lancer en affaires, mais sans savoir précisément de quelle façon. Lorsqu’il a perdu son emploi, il a eu une idée plus précise. «Ce que je voyais, c’était une marque de vêtements confortables, mais pas techniques. Je me suis dit que ce serait bien de cibler le marché de la van life.

«Avec la pandémie, on a tous envie d’être confortable. Le mou, c’est la meilleure tenue, autant la rendre jolie et agréable. L’habit qu’on a créé est versatile et permet d’être confortable aussi bien dehors sur le bord d’un feu qu’à l’épicerie». S’il convient qu’il y a des marques de vêtements de plein-air qui existent déjà, l’homme d’affaires croit que les marques de sport sont en général beaucoup plus axées sur des sports spécifiques ou visent des athlètes. «Selon mon étude de marché, il n’y a pas une marque qui va parler à monsieur et madame tout le monde qui aime les activités de plein-air, mais ne se considère pas comme sportif. Notre public cible est assez large.»

La référence en vêtements vanlife

L’entrepreneur a conçu son site web en septembre et celui-ci était prêt à la fin d’octobre. Pour faire réaliser les impressions sur chandail, en plus de s’être équipé d’une presse à chaud, d’une découpeuse à vinyle et une imprimante à sublimation, le couple s’approvisionne le plus possible de compagnies textiles d’Amérique du nord. «Il y a environ 1 600 000 campeurs au Québec. (…) On souhaite devenir la référence en vêtements vanlife et en style de vie vanlife».

Le nouveau choix de vie du couple d’entrepreneurs et de leurs deux enfants arrive au bon moment. «Je ne vois que du positif à cette nouvelle expérience. Je suis aussi photographe alors je connais le travail autonome. Maintenant, on fait les deux nos propres horaires et c’est une libération. On vit notre meilleure vie», confie Amélie Boucher.

«On souhaite devenir la référence en vêtements vanlife et en style de vie vanlife».
-Stéphane Marchand

 

 

Pour en savoir plus, consultez https://ride-van.com/

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *