L'Actuel
09:12 16 février 2020 | mise à jour le: 11 février 2021 à 12:07 temps de lecture: 4 minutes

Découvrir la nature en hiver

Découvrir la nature en hiver
Le camping hivernal intéresse de plus en plus d’amateurs. /Photo Métro Média – Alain Couillard

EXPÉRIENCE. Certains ont ce fantasme de coucher sous la tente en plein hiver pour profiter du calme de la nature. Pratiquer le camping hivernal ne relève pas de l’improvisation, mais il demande une préparation minimale pour vivre une expérience d’exception en nature. 

L’utilisation de chauffage d’appoint est nécessaire lors de grands froids. /Photo Métro Média – Alain Couillard

David Laberge, un résident de Québec, ne rate pas l’occasion de renouer avec le calme de la forêt lorsque cela lui est possible. «C’est le plaisir d’être dehors. Surtout au parc de la Jacques-Cartier, ce n’est pas loin et l’auto est tout près du campement.» Sa compagne, Mélanie Pelletier, vit cette année sa première expérience. «On décroche du quotidien, mais il faut être bien équipé pour ne pas avoir froid.»

Trois campeurs originaires de la Moldavie, installés au Québec depuis 10 ans, Dan, qui demeure à Québec, ainsi que Nicoletta et Dennis, de Montréal, s’initient au camping hivernal. «C’est très calme, car, la nuit, on entend tout même si les gens sont à 200 mètres», raconte le résident de Québec.

«Le nombre d’adeptes pour ce type d’activité semble augmenter cette année en raison de la pandémie.»
-David Laberge

Pour le couple montréalais, qui en était à sa 2e nuit en camping hivernal à Québec, le séjour en forêt est l’occasion de vivre une expérience extraordinaire. «Ce qui est magnifique, c’est d’entendre tous les bruits de la nature. Si tu sors la nuit, tu entends ceux des arbres, le vent, les animaux et les oiseaux», commente Nicoletta, visiblement heureuse de son expérience. «Nous avons passé notre première journée à marcher en forêt», raconte-t-elle. «On a aussi patiné, fait de la raquette et de la photographie. On savourait chaque moment de cette tranquillité», ajoute son conjoint.

Il est impératif d’avoir un chauffage d’appoint pour assurer un minimum de confort. «Il a fait -17°C cette nuit. Avec cet équipement muni d’un détecteur de monoxyde de carbone, la température était légèrement au-dessus de zéro. Grâce au feu extérieur, on a fait réchauffer le lait pour le café et le thé.»

Équipement

Quoique marginal, le camping hivernal intéresse de plus en plus d’adeptes selon la SÉPAQ. /Photo Métro Média – Alain Couillard

Simon Boivin, responsable des relations avec les médias pour la SÉPAQ, rappelle que la préoccupation de l’organisme provincial est de s’assurer que les adeptes de cette activité hivernale comprennent bien dans quoi ils s’embarquent. «Il faut un niveau d’expérience, d’équipements et de préparation qui est nécessaire pour pratiquer cette activité. Il faut en être conscient, car le froid peut devenir très problématique.»

Pour le couple montréalais, être bien équipé assure une belle expérience en camping hivernal. «Il faut préparer des repas chauds riches en calories et faciles à cuisiner qui ne saliront pas trop de vaisselle», souligne Dennis. Un réchaud de camping à combustible liquide, des briques ou allumettes à l’épreuve de l’eau, des sacs étanches, une lampe frontale, un sifflet, un couteau et une trousse de premiers soins sont autant d’équipements nécessaires.

Quant au sac de couchage, il est recommandé d’en avoir un dont la cote de température est de cinq degrés sous la température la plus froide prévue pendant votre séjour. En hiver, le multicouche est essentiel. Vous voulez rester au chaud et au sec sans être trop ou pas assez habillé. Oubliez les vêtements en coton, car ils prennent beaucoup de temps à sécher une fois mouillés.

Équipement recommandé: https://www.mec.ca/fr/explore/winter-camping-gear-checklist

Quoique marginal, le camping hivernal intéresse de plus en plus d’adeptes selon la SÉPAQ. /Photo Métro Média – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *