L'Actuel
14:39 8 février 2021 | mise à jour le: 8 février 2021 à 10:24 Temps de lecture: 2 minutes

Vandalisme au Mont Bélair

Vandalisme au Mont Bélair
Ce secteur est particulièrement visé près du stationnement au mont Bélair. /Photo gracieuseté – Sébastien Théberge

ENVIRONNEMENT. Des vandales s’en prennent depuis un certains temps aux barrières cadenassées installées dans le secteur du stationnement près du lac Alain au Mont Bélair. Si la situation perdure, la Ville n’aura d’autre choix que barrer l’accès au bas de la montagne pour tout l’hiver.

Sébastien Théberge, membre de l’organisme Mont Bélair Découverte, précise que trois cadenas ainsi qu’une clôture ont été vandalisés par des gens mécontents. «Chaque fin de semaine, il y a environ de 15 à 20 véhicules d’immobilisés près de l’habituel stationnement, ce qui est dangereux.»

Il ajoute qu’il n’est pas rare de voir une trentaine d’automobiles à proximité des tours de communication. «Les gens ne savent plus où se placer en haut. J’ai réussi à négocier avec la Ville pour faire une trace de tracteur afin de permettre aux conducteurs de faire un demi-tour une fois rendu au sommet.»

Il rappelle qu’au moment où la Ville a acquis le terrain au sommet pour agrandir le parc, elle est devenue du même coup responsable de bloquer l’accès aux tours. «C’est une obligation fédérale sur les télécommunications. On a donc gagné un grand parc, mais on a perdu 800 mètres de chemin.»

Des caméras ont été installées au sommet depuis peu de temps. «On ne rigole pas avec certains clients installés dans les tours. Présentement ça regarde mal à cause de quelques individus. Ça veut dire qu’aucune balade sans autorisation n’est permise sinon on va perdre beaucoup plus que 800 mètres de route.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *