L'Actuel
09:08 21 janvier 2021 | mise à jour le: 22 janvier 2021 à 10:59 temps de lecture: 2 minutes

Conseil d’arrondissement – La Haute-Saint-Charles donne la parole au public

Conseil d’arrondissement – La Haute-Saint-Charles donne la parole au public
/Photo Métro Média - Archives

POLITIQUE. Le conseil d’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles innove et ouvre dorénavant ses séances virtuelles au public. Depuis la pandémie, toutes les assemblées publiques virtuelles se tenaient à huis clos ce qui allait à l’encontre de toute logique, soutient le président de l’arrondissement, Raymond Dion.

Lors de la séance du mardi 19 janvier, une poignée de citoyens assistait à cette assemblée de chez eux. «C’est le conseil d’arrondissement de Beauport qui a commencé et moi j’étais très favorable à cette idée. Il y avait des personnes en ligne, mais on ne les voyait pas.» Même s’il était possible au public de poser des questions lors de la période leur étant réservée, personne n’a usé de ce privilège de vive voix, mais une seule a été formulée par écrit au conseiller Steeve Verret.

«Nous aurions pu permettre au public d’écouter en direct sans leur donner la parole lors de la période de questions. On se doit d’offrir à la population cette opportunité malgré la pandémie.»
-Raymond Dion

Raymond Dion tient à conserver cette façon de procéder. «Lorsque l’administration de l’arrondissement nous a présenté cela, j’ai tout de suite dit oui. C’est maintenant une façon de faire incontournable.» Il confirme déjà que cette ouverture au public sera maintenue pour la prochaine assemblée tenue en février.

Dominique Tanguay, présidente de l’arrondissement Les Rivières, indique que cette nouvelle procédure sera appliquée lors de la prochaine assemblée virtuelle prévue le mardi 26 janvier.

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • ludo

    il ya eu quand meme une qustion ecrite …vous sous-entendez qu’il ya pa eu de questions de la pop

    • Alain Couillard

      Vous avez raison. Je parlais d’intervention de vive voix. Une question écrite a été posée par la directrice de l’organisme RAFAL à l’attention de Steeve Verret. Je vais l’ajouter.