L'Actuel
16:40 20 janvier 2021 | mise à jour le: 15 janvier 2021 à 12:04 temps de lecture: 3 minutes

Pousser l’entraînement physique à sa limite

Pousser l’entraînement physique à sa limite
L’ultra compétition de 80km l’an dernier à Bromont. /Photo gracieuseté

ENDURANCE. Vanessa Thauvette croque à belles dents dans la vie. Après avoir connu le surpoids dans sa jeunesse, elle s’est reprise en main en 2014 en commençant à s’entraîner pour perdre du poids jusqu’à en devenir une athlète amateure de haut calibre.

L’une des nombreuses courses réalisées l’an dernier par Vanessa Thauvette. /Photo gracieuseté

«Pour des raisons d’estime de moi, personnelles et de santé, j’ai décidé de me mettre en forme par la randonnée et la course en montagne, raconte la jeune femme de Lac-Delage pour qui la pratique du sport s’est transformée en passion. Elle raconte avoir perdu graduellement plus de 54 kilos (120 livres) au cours des cinq dernières années.

En décembre dernier, en prévision d’une épreuve de 80 km prévue en juillet et une autre de 125 km en septembre, elle a réalisé 12 heures de course nocturne au parc du Mont Wright en plus de lever, de rouler et de tirer des charges. Au total, elle a parcouru plus de 18 km en montagne avec des poids dont trois montées et descentes de la pente du Vaillant reconnue pour son niveau technique. «C’était ma 1re sortie du genre de nuit. De 19h à 7h, j’ai parcouru 18 km en montagne avec un poids de 16 kilos (35 livres) et 35 km de course au travers de rafale de neige, de vent et de verglas.»

«Je n’avais jamais enchaîné autant de fois en levant des briques, des pneus et courir, mais je savais que j’étais capable de le faire.»
-Vanessa Thauvette

Le ski de fonds fait aussi parti de ses activités hivernales /Photo Instagram de Vanessa Thauvette

Pousser au maximum ses capacités physiques s’est transformé en style de vie pour Vanessa Thauvette. «L’idée d’organiser ce défi m’est venue lorsque je me suis inscrite au RX1 Nation, nommé Furie Blanche, qui se déroulera dès 21h à Rigaud, le vendredi 29 janvier. Le parcours extérieur sera de 24 heures de course au travers de différents obstacles.» À ce jour, elle a réalisé plus de 100 épreuves à obstacles et obtenu plusieurs podiums. Elle a complété sept ultras-courses durant les dernières années. «Je m’entraîne environ 35 heures par semaine depuis des années tout en ayant un travail à temps complet.»

Implication

Parallèlement à ses activités sportives et pour donner un sens à ses projets, elle a décidé d’amasser des fonds pour la cause Moonchild, une fondation québécoise. Celle-ci a pour mission d’aider les enfants atteints de différents handicaps à atteindre leur plein potentiel en leur fournissant des outils qui leur faciliteront la tâche. Que ce soit par le biais de support lors d’activités fonctionnelles et/ou intellectuelles, ou encore par le biais d’activités quelconques.

Une marche dans la nature pour l’athlète de Lac-Delage. /Photo Instagram de Vanessa Thauvette

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *