Hockey
09:28 8 janvier 2021 | mise à jour le: 8 janvier 2021 à 09:35 temps de lecture: 2 minutes

Aménagement de deux patinoires extérieures recouvertes annulé

Aménagement de deux patinoires extérieures recouvertes annulé
Une partie des patinoires extérieures recouvertes. /Photo Métro Média – Alain Couillard

SPORT. L’aménagement de deux patinoires extérieures recouvertes, sur le terrain de baseball Antoine-Masson adjacent à l’aréna Gaétan-Duchesne, est annulé.

Initialement, les patinoires devaient être ouvertes le 4 janvier. /Photo gracieuseté – Daniel Lirette

«Initialement, les équipes simple lettre de l’association Hockey Québec centre devaient pratiquer du 4 janvier à la fin du mois de février sur ces patinoires recouvertes. Les nouvelles mesures de confinement rendent maintenant ce projet impossible», commence Daniel Lirette, directeur général de l’association et responsable du complexe sportif de Wendake.

Il précise que cette idée est venue d’un papa qui voulait monter à Québec un chapiteau avec une glace. «Il m’a appelé le 17 décembre. Comme il devait passer par un organisme pour le réaliser, nous avons poussé son projet plus loin.» Dès le lendemain, souligne M. Lirette, tout a été mis en œuvre pour faciliter la mise en place des deux glaces et des chapiteaux alors que les opérations hockey relevaient de l’association Hockey Québec centre.

Une partie de l’équipement fourni pour la réalisation de ces patinoires. /Photo Métro Média – Alain Couillard

 

«L’objectif était de permettre aux jeunes de pratiquer le hockey en bulles de huit, ce qui était permis auparavant. Finalement, avec les nouvelles mesures restrictives, cela devenait impossible.»
-Daniel Lirette

Des bénévoles arrosaient les patinoires de 45 pieds de large par 100 de long, soit environ la moitié d’une glace standard, le soir du 31 décembre.

Le directeur général ajoute que chaque patinoire était ouverte sur les côtés afin de répondre aux exigences de la ville et de la Santé publique. «Cela nous aurait permis de les utiliser à 100%, peu importe les conditions.» Selon l’horaire prévu, les 1200 jeunes d’âge prénovice à junior auraient pu s’entraîner une fois par semaine avec leurs entraîneurs à raison de séance d’une 1h20 par équipe soit donc 40 minutes par groupe.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *