Culture
12:06 17 novembre 2020 | mise à jour le: 30 novembre 2020 à 20:09 temps de lecture: 2 minutes

Culture autochtone: un salon du livre virtuel

Culture autochtone: un salon du livre virtuel
Les auteures Diane Veillette et Josée Mensales en conférence l’an dernier. /Photo gracieuseté

Événement. Une cinquantaine d’auteurs autochtones de toutes générations participeront à la 9e édition du Salon du livre des Premières Nations. Le comité organisateur opte pour une formule entièrement virtuelle qui pourrait perdurer en partie après la pandémie.

Josephine Bacon en entrevue l’an dernier. /Photo gracieuseté

L’événement, qui se déroulera du 25 au 29 novembre via les réseaux sociaux, est devenu un incontournable au fil des ans. «Cette formule permettra cette année à des gens de nous découvrir et à d’autres, incapables de se déplacer en raison de la pandémie, d’y participer virtuellement dans le confort de leur foyer», commente Alicia Rochevrier, porte-parole de l’événement.

«Le Salon du livre des Premières Nations va peut-être se tenir en partie en présentiel et sur le web dans les années prochaines.»
-Alicia Rochevrier

Des discussions d’auteurs, des entrevues en direct, des déjeuners-poésie et des spectacles sont au calendrier. Cette première programmation numérique offrira également des balados littéraires sur différentes thématiques comme le corps, l’imaginaire, la transmission, la bispiritualité et le féminisme, précise Mme Rochevrier. Ils mettront notamment en vedette J.D Kurtness, Leanne Betasamosake Simpson, Yolande Okia Picard, Darrel McLeod, Marie Annharte Baker et Maya Cousineau Mollen.

De plus, les auteurs Pierrot Ross-Tremblay, Émilie Monnet et Joshua Whitehead et les poètes Joséphine Bacon, Jean Sioui, David Groulx et Éric Charlebois pourront discuter avec les internautes sous la forme d’échanges. Des spectacles seront à l’horaire le vendredi et samedi soir.

Les organisateurs présentent une lecture du romancier, essayiste et scénariste Thomas King dans le cadre de l’activité <@Ri>A Reading Just for You<@$p>. Membre de l’Ordre du Canada et deux fois en nomination pour le Prix du Gouverneur général, il est souvent décrit comme l’un des meilleurs auteurs autochtones contemporains en Amérique du Nord.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *