L'Actuel
10:22 26 novembre 2020 | mise à jour le: 17 février 2021 à 12:06 Temps de lecture: 3 minutes

Le centre Charles-Auguste-Savard reconstruit

Le centre Charles-Auguste-Savard reconstruit
/Photo gracieuseté - Marie-Josée Biron.

Loisirs. Le centre communautaire Charles-Auguste-Savard, situé dans le quartier Neufchâtel Est–Lebourgneuf, sera démoli puis reconstruit. Ce projet, qui nécessitera un investissement de 8,79 M$, est prévu en 2022 pour une ouverture en 2024.

La rénovation et l’agrandissement étaient souhaités par la direction depuis une quinzaine d’années. Alors que des plans et des propositions étaient sur la table, l’annonce de la démolition remet à zéro tout le processus déjà préparé. La démolition du bâtiment, construit en 1979, forcera la relocalisation temporaire d’une partie des activités du centre communautaire. Le projet initial, annoncé par le maire Régis Labeaume en novembre 2018, parlait plutôt d’un agrandissement de 850 mètres carrés.

«Des représentants de la Ville sont venus visiter l’édifice il y a trois semaines, mais ce fut toute une surprise d’apprendre la nouvelle ce matin.»
-Marie-Josée Biron, directrice du centre communautaire

Du côté de la Ville, on précise que l’investissement requis permettra d’offrir aux citoyens des équipements modernes, plus fonctionnels, tout en rehaussant l’offre de loisir récréatif et tout en respectant les exigences du code du bâtiment. «La différence des coûts entre un agrandissement/rénovation et un nouveau bâtiment est souvent marginale en comparaison avec les gains au niveau des fonctionnalités, de la qualité des infrastructures et de la durée de vie de celles-ci», commente Régis Labeaume.

Patrick Paquet, conseiller municipal du district Neufchâtel-Lebourgneuf, souligne être très satisfait du changement de position de l’administration Labeaume. «C’est une bonne nouvelle, qui va dans le sens de ma proposition faite lors de l’élection partielle soit celle de réaliser une nouvelle construction au lieu d’essayer de faire du neuf avec du vieux. Tous les citoyens et organismes pourront enfin profiter d’installations qui répondront réellement à leurs besoins, dans un environnement moderne.»

Besoins grandissants

La mise aux normes du centre communautaire actuel impliquait d’importants investissements en raison de la désuétude de composantes essentielles telles que la ventilation, les structures en blocs de béton, les poutrelles d’acier et le système mécanique. Par ailleurs, les travaux de rénovation ne permettraient pas d’assurer une accessibilité universelle complète compte tenu de la configuration du bâtiment.

Pour la Ville, la remise à neuf du centre Charles-Auguste-Savard s’inscrit en cohérence avec la construction d’un préau et d’une surface polyvalente au parc Saint-André, situé juste à côté et telle qu’annoncée l’hiver dernier, au coût de 625 000$. La Ville prévoit investir une somme de 150 000$, alors que le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 300 000$ et l’organisme Loisirs et Sports Neufchâtel déboursera un montant de 175 000$.

Patrick Paquet, conseiller municipal du district Neufchâtel-Lebourgneuf, souligne être très satisfait du changement de position de l’administration Labeaume. «C’est une bonne nouvelle, qui va dans le sens de ma proposition faite lors de l’élection partielle soit celle de réaliser une nouvelle construction au lieu d’essayer de faire du neuf avec du vieux. Tous les citoyens et organismes pourront enfin profiter d’installations qui répondront réellement à leurs besoins, dans un environnement moderne.»

Le président du conseil d’administration de Loisirs et Sports Neufchâtel, Stéphane Bolduc, et la directrice de Loisirs et Sports Neufchâtel, Marie-Josée Biron. /Photo Métro Média – Archives

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *