Actualites
10:16 12 novembre 2020 | mise à jour le: 12 novembre 2020 à 16:29 temps de lecture: 2 minutes

Écoles CSS de la Capitale: 28% des points d’eau contaminés

Écoles CSS de la Capitale: 28% des points d’eau contaminés
Photo: Rafael Ben-Ari/ Chameleons EyeDes correctifs seront apportés l’été prochain aux 472 points d’eau problématiques de ses 52 établissements scolaires.

ACTUALITÉ. Santé. Le Centre de services scolaire de la Capitale apportera des correctifs l’été prochain aux 472 points d’eau problématiques de ses 52 établissements scolaires liés à une contamination par le plomb.

/Photo 123RF

À la suite des 1824 échantillons réalisés entre février et juin derniers, les analyses ont démontré que 1352 d’entre eux étaient conformes. De plus, des 472 points d’eau jugés problématiques, 50 ont dû être condamnés alors que les autres obligent un écoulement d’eau d’une minute avant de la consommer. L’école primaire de la Mosaïque, située dans le quartier Duberger–Les Saules, est la seule à avoir vu le nombre de points d’eau problématiques supérieur à 50%. Des 37 tests réalisés, 21 étaient problématiques et huit points d’eau ont dû être condamnés.

«Nos efforts sont concentrés sur l’analyse des points d’eau des écoles secondaires, des centres de formation professionnelle, des centres d’éducation des adultes ainsi que nos centres administratifs, le tout en accord avec l’échéancier établi par le MEES, soit pour le 1er mars 2021.»
-Véronique Gingras

Véronique Gingras, conseillère en communication au centre de services scolaire de la Capitale, mentionne que les corrections aux points d’eau problématiques font partie des projets de maintien dès l’été 2021 alors que l’investissement requis reste à préciser. «On peut toutefois parler de plusieurs milliers de dollars.»

Des affiches ont été posées et les fontaines d’eau ont été condamnées par mesure de précaution, le tout en accord avec les directives du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). De plus, des filtres au charbon ont été installés à certains endroits selon la situation et certains travaux correctifs ont déjà été réalisés depuis le printemps dernier.


Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *