Actualites
09:41 11 octobre 2020 | mise à jour le: 9 octobre 2020 à 09:18 temps de lecture: 2 minutes

Mont Bélair: Les sentiers cyclistes ouvriront l’an prochain

Mont Bélair: Les sentiers cyclistes ouvriront l’an prochain
L’aménagement des sentiers pour cyclistes n’est pas encore complété au Mont Bélair. /Photo Métro Média – Alain Couillard

Plein air. L’aménagement de pistes cyclables en poussière de pierre au mont Bélair n’étant pas complété, leur ouverture officielle est reportée à l’an prochain. Par contre, le nombre de marcheurs ne cesse de croître au grand plaisir de Mont Bélair Découvertes.

Président de l’organisme sans but lucratif fondé en 2018, Sébastien Théberge croit énormément en l’avenir du développement touristique de ce secteur. Il souligne que les travaux d’aménagement de ces pistes cyclables ont été effectués cet été par des membres de Chantiers urbains. Constitué en 2002, le programme de la Ville, réalisé en collaboration avec les Carrefours jeunesse-emploi, vise la réinsertion socioprofessionnelle de jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans éloignés du marché du travail.

«Les travaux à ces sentiers sont assez avancés, proches d’être fonctionnels, mais ils sont encore fermés. Il n’y a pas de signalisation et je sais que la Ville travaille sur ce point. Il y a une forte pression de ce côté, car les cyclistes ont hâte d’y rouler. Avant tout, la ville veut s’assurer que les utilisateurs puissent s’orienter afin de garder ce secteur sécuritaire.»

D’autre part, M. Théberge rappelle que le public est de plus en plus nombreux au sommet du mont Bélair pour profiter du plein air en solo ou en famille. «Je n’ai jamais vu autant de personnes. Ça fait deux ou trois fins de semaine que le stationnement est plein. Il n’y avait pas de carte de sentiers. Mont Bélair Découverte en a installé quatre, deux visibles au stationnement et deux autres aux abords de sentiers.»

Parmi les projets sur lesquels l’organisme travaille figure celui d’aménager un sentier reliant le sommet du mont Bélair à la base de plein air La Découverte. «Il y a énormément de citoyens qui demandent si cela existe. La problématique c’est que certains terrains n’appartiennent pas encore à la Ville.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *