L'Actuel
10:53 19 septembre 2020 | mise à jour le: 27 septembre 2020 à 18:57 temps de lecture: 3 minutes

Un ironman personnalisé au profit de la sclérose en plaques

Un ironman personnalisé au profit de la sclérose en plaques
Jeannot Cormier a participé à une course en montagne au Bic, dans le secteur de Rimouski, en octobre 2019. (Photo gracieuseté)

FINANCEMENT. Sensibilisé de près par la maladie de la sclérose en plaques, Jeannot Cormier réalisera un triathlon pour supporter la recherche. Le résident du quartier Neufchâtel commencera son épreuve sportive le samedi 26 septembre à 6h par un 3,8 km de natation au lac Delage auquel s’ajouteront 180,6 km en vélo et 42,2 km de course.

Une pause lors d’une longue sortie en vélo en juillet dernier. (Photo gracieuseté)

Se définissant comme un bon joueur de soccer et de hockey, Jeannot Cormier était inscrit comme participant à l’ironman prévu à Cozumel au Mexique en novembre. «Toute ma famille devait m’accompagner, mais la pandémie a modifié les plans surtout avec les deux jeunes enfants.» Il avait également comme objectif de tenir une activité de financement afin d’aider à la recherche sur un traitement, sa conjointe ayant reçu un diagnostic positif à la maladie en 2016.

«Ma conjointe étant diagnostiquée depuis juin 2016 de la SP, il devient naturel pour moi de contribuer à freiner cette maladie qui touche beaucoup de gens autour de nous.»
-Jeannot Cormier

Préparation

Se lancer dans un ironman demande une bonne période de préparation, mentionne Jeannot Cormier qui a commencé son entraînement en juillet 2019. «Il faut habituer le corps à fournir un effort constant pendant plusieurs heures sur de longues distances. Les professionnels parviennent à compléter un ironman en plus ou moins 8 heures. Moi, je vise à peu près 12 heures d’activité physique en continu.»

Par mesure de sécurité, il pourra compter sur le support d’un ami qui le suivra en kayak lors de la 1re épreuve de natation. Quant à l’épreuve de 180,6 km en vélo, le cycliste prendra la direction de Trois-Rivières jusqu’à une distance de 110 km pour un retour jusqu’à Neuville. De là, il entamera sa dernière étape vers Québec à la course dont le point d’arrivée sera la Base de plein air de Sainte-Foy entre 17h30 et 19h.

Les fonds recueillis à MS Bike continuent de soutenir la recherche de pointe et les programmes de soutien qui améliorent la qualité de vie des personnes atteintes de sclérose en plaques. Jeannot Cormier indique qu’il suffit de visiter sa page web pour plus d’information sur les moyens de financier son activité.

Pour contribuer à sa levée de fond: http://mssoc.convio.net/goto/triathlonjcormier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *