Faits Divers
08:23 30 août 2020 | mise à jour le: 30 août 2020 à 11:13 temps de lecture: 2 minutes

Grave incendie causé par un chaudron d’huile à Vanier

Grave incendie causé par un chaudron d’huile à Vanier
Les pompiers ont concentré leurs efforts sur la toiture pour éviter la propagation au reste de l'immeuble à logements. (Photo Métro Média – Archives)

INTERVENTION. Samedi en fin d’après-midi, le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) a été dépêché pour un feu dans immeuble de 4 étages comportant 36 logements à Vanier. Le sinistre a nécessité le déclenchement d’une 3e alarme en caserne et le rappel d’une cinquantaine de pompiers.

Selon ce que rapporte l’officier médias-prévention du SPCIQ, Alexandre Lajoie, plusieurs appels ont été logés au 911 pour signaler un début d’incendie dans un logement du dernier étage au 330 avenue Rousseau. L’occupant des lieux a aussi rapidement déclenché l’alarme afin de faire évacuer le bâtiment.

«La première unité arrivée sur place confirme l’incendie éclaté à un logement du dernier étage et procède à une attaque transitoire. Cela signifie qu’elle rabat une partie des flammes de l’extérieur avant de continuer l’attaque de l’incendie par l’intérieur. Considérant les risques de propagation aux autres logements et à la toiture, le chef pompier a déclenché une 2e puis 3e alarme, afin d’avoir des équipes supplémentaires», explique M. Lajoie.

Plus d’une quarantaine d’occupants ont évacué l’immeuble sans problème. On ne déplore aucune blessure. Les efforts pour éviter une possible propagation par la toiture ont porté fruit. Au total, près de 50 pompiers ont travaillé aux opérations d’extinction, d’évacuation, de ventilation et de protection des biens.

«Les sapeurs sont parvenus à limiter les flammes au logement à l’origine du sinistre. Cependant, les dommages causés par la fumée et la chaleur sont importants au niveau du corridor du dernier étage et d’au moins quatre autres logements. C’est ce qui fait qu’une dizaine de personnes ont dû être prises en charge par la Croix-Rouge», précise Alexandre Lajoie.

Plusieurs rues du secteur ont été fermées à la circulation par les policiers du SPVQ pour toute la durée de l’intervention. L’enquête du commissariat aux incendies a permis de déterminer que l’incendie, d’origine accidentelle, a été causé par une erreur de cuisson avec un chaudron d’huile.

Consigne de sécurité

Les pompiers recommandent l’utilisation d’une friteuse fermée afin d’obtenir une cuisson d’aliments de bonne qualité en toute sécurité.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *