Culture
14:44 7 août 2020 | mise à jour le: 21 août 2020 à 18:49 temps de lecture: 3 minutes

Festival international de la chanson de Granby: RSVP sélectionné en demi-finale

Festival international de la chanson de Granby: RSVP sélectionné en demi-finale
Le groupe de Québec est inscrit pour la demi-finale du 52e Festival international de la chanson de Granby (Photo gracieuseté – Jose Morales et Amandine Serylo)

ÉVÉNEMENT. Le groupe musical RSVP de Québec (autrefois connu sous le nom de Desirae) est retenu pour la demi-finale du 52e Festival international de la chanson de Granby (FICG) transformé en version virtuelle cette année. La prestation sera enregistrée à Granby le lundi 10 août pour une diffusion internet le 21 août.

Faisant équipe avec Darren Vaudreuil (chanteur) et Henri Gendron (batteur), le porte-parole et bassiste du groupe, Jean-Philippe Michaud, parle d’une visibilité extraordinaire. «Étant donné que tous nos spectacles étaient annulés par la pandémie, on a décidé de s’inscrire au festival.»

La formation de Québec ne pouvant aller en studio pour enregistrer une démo, le comité de sélection a accepté de recevoir la captation d’un spectacle. «Le vendredi 6 mars, on jouait à guichet fermé à l’Impérial Bell avec Rick Pagano et on a eu la chance que ce soit filmé. Par la suite nous avons reçu un message du festival mentionnant que nous étions retenus.»

Érick-Louis Champagne, directeur général du Festival international de la chanson de Granby, précise que tout a été mis en œuvre pour faciliter le travail des 24 semi-finalistes. «Nous ne pouvons pas recevoir tous nos candidats en même temps. Il a fallu prévoir quatre séquences de deux jours pour les répétitions et les captations, chacune d’elle en regroupant six. On a créé un environnement professionnel avec l’équipe technique qui est en place depuis plusieurs années.»

Un tremplin exceptionnel

Pour Jean-Philippe Michaud, la participation du FICG est l’occasion de profiter de conseils de professionnels tant sur le plan musical que technique. «On a eu plusieurs rencontres par Zoom avec des gens du festival pour nous informer sur plusieurs aspects de la carrière de musiciens. Darren (chanteur) a eu un coach vocal pendant une heure pour lui donner des trucs. On a eu des discutions avec un metteur en scène sur qu’est-ce qu’on voulait faire comme spectacle.»

Le bassiste rappelle que la prestation à l’Impérial Bell de Québec a augmenté la confiance du trio «C’est énorme dans la carrière de musiciens. Tous nos amis et nos familles étaient là. Le lundi suivant, on a appris que la COVID était quelque chose de plus sérieux et deux ou trois jours plus tard, tout était fermé. On avait plusieurs spectacles de prévus et nous devions faire le festival d’été de Québec. Ç’a été un gros choc pour nous.»

Par contre, cet arrêt forcé a permis aux membres d’écrire et de peaufiner quelques titres. «Si on a 10 ou 11 bonnes chansons, on pourrait préparer un album sinon ça sera un EP. On pourrait aussi y aller par extrait, mais on ne sait pas encore ce que l’on fera.»

Le groupe, qui n’avait pas joué ensemble depuis le mois de mars, a pu se retrouver en juin lors d’un concert virtuel via sa page Facebook. «Il y avait un lien GoFundMe qui permettait au public de donner un montant s’il le voulait.» Jean-Philippe Michaud ajoute qu’un autre spectacle virtuel est en préparation, via un producteur, et qu’il sera annoncé prochainement. Il est aussi question de la formation musicale entre en studio prochainement.

RSVP au 52e FICG

Le récent vidéoclip Rêvons en couleurs / Le spectacle virtuel du 20 juin dernier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *