L'Actuel
08:12 1 août 2020 | mise à jour le: 21 septembre 2020 à 12:04 temps de lecture: 3 minutes

Le conseil d’arrondissement de La Haute-Saint-Charles en bref

Le conseil d’arrondissement de La Haute-Saint-Charles en bref
Photo: (Capture d'écran Google maps)L'immeuble situé au 305 rue Racine. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. Voici, en bref, plusieurs décisions prises récemment par les membres du conseil d’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles.

Rue Georges-Cloutier – quartier Loretteville

(Photo Métro Média – Alain Couillard)

Une zone de sécurité pour les piétons est ajoutée sur la rue Georges-Cloutier puisqu’elle ne comporte ni trottoir ni zone protégée pour les piétons. On recommande également l’ajout d’une ligne axiale qui créera un effet de rétrécissement des voies de circulation afin de faire réduire la vitesse.

Le tronçon de la rue Georges-Cloutier est situé entre la rue de la Faune et le corridor des Cheminots. Il s’agit d’une rue locale d’une largeur d’environ 8,94 m dont la limite de vitesse est de 30 km/h. À la suite de préoccupations formulées par des résidents, l’étude de circulation a constaté que les véhicules circulent majoritairement à des vitesses supérieures à la limite permise.

Demandes de permis refusées

Les membres du conseil d’arrondissement refusent trois demandes de permis visant la construction de six logements répartis sur trois étages correspondant aux 1111A-1111F, boulevard Pie-XI Sud, un second pour la construction d’un immeuble de cinq logements sur 2 étages au 1113A-1113E, boulevard Pie-XI Sud et d’un troisième prévu au 1115A-1115D, boulevard Pie-XI Sud pour la construction de quatre logements sur deux étages.

Le comité consultatif d’urbanisme (CCU) note, entre autres, que les plans relatifs à l’implantation et à l’intégration architecturale n’atteignent pas les objectifs prescrits quant aux critères relatifs à l’implantation des constructions. Il souligne également qu’aucune information n’a été fournie pour certains critères ou elle était très fragmentaire pour d’autres concernant des travaux d’aménagement paysager, aux constructions accessoires, à l’aménagement des aires de stationnement, à l’aménagement d’un réseau de circulation sécuritaire et d’un réseau de sentiers piétonniers.

Place éphémère à Loretteville

L’organisme Sports-Loisirs L’Ormière reçoit un montant de 6000$ pour l’animation d’une place éphémère sur la promenade de la rue Racine pour la période du 11 juillet au 20 septembre. Le Service des loisirs, des sports et de la vie communautaire avait lancé un premier appel de projets au début de l’année visant la réalisation de places éphémères issues de la communauté. L’annonce de l’état d’urgence sanitaire causé par la pandémie, conjuguée à l’ajout de directives de la Direction de la santé publique au printemps 2020, a nécessité une révision des projets reçus afin de s’assurer du respect des consignes et des directives.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *