Communauté
09:12 1 juillet 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 16:34 temps de lecture: 2 minutes

Mont Bélair: Les marcheurs s’approprient le site

Mont Bélair: Les marcheurs s’approprient le site
L’un des nombreux sentiers accessibles au public. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

SANTÉ. Les adeptes de plein air sillonnent de plus en plus les sentiers du mont Bélair pour s’y retrouver seuls ou en famille. Pourtant, le site n’est toujours pas officiellement inauguré malgré une pancarte qui affiche depuis deux ans: Ouverture prochaine.

L’année 2020 est particulièrement active soutient Sébastien Théberge, directeur de Mont Bélair Découverte qui chapeaute le développement touristique de ce secteur. Par contre, le vélo de montagne demeure impraticable pour l’été puisque les travaux d’aménagement ne sont pas terminés.

«Plus le territoire est occupé, moins on verra des 4×4 circuler dans des endroits interdits.»
-Sébastien Théberge

Le directeur précise avoir informé la Ville que l’endroit était très populaire. «Les gens arrivent au stationnement, mais il n’y a aucune indication des sentiers. On a fait récemment une demande à la Ville pour qu’une carte soit affichée pour guider les marcheurs. De plus, il n’y a toujours pas de toilette.»

Soulignant que le secteur regorge de beaux lacs, il ajoute que certains de ces endroits à découvrir ne sont pas encore accessibles au public. Pour le directeur, la sécurité, la protection et le développement du plein air du site demeurent des éléments essentiels à maintenir.

Acquisitions

Sébastien Théberge assure que le processus d’acquisition de terrains au Mont Bélair se poursuit. «Il en reste encore plusieurs à acheter. Ce n’est pas facile de savoir où on en est rendu dans ce dossier, car la carte interactive de la ville n’est pas mise à jour régulièrement.»

La pandémie a eu comme effet de reporter de plus de deux mois les travaux qui devaient reprendre dès la disparition de la neige. «Il y a des sentiers de marche au mont Bélair depuis trois ans. Se sont ajoutés ceux autour du lac Alain depuis le moment où les travaux au stationnement ont été exécutés.»

L’un des nombreux sentiers accessibles au public. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Tikev Matte

    J’y vais la nuit observer avec mon télescope, cest vraiment un bel endroit et on voit bien les étoiles. Mais les lampadaires font ch***. Il devrait y avoir une place en retrait, en hauteur, que l’on pourraient aménager pour les astronomes ! Je sais qu’il y a l’observatoire de la découverte, mais ca serait encore mieux !!