Communauté
16:55 15 juin 2020 | mise à jour le: 15 juin 2020 à 16:55 temps de lecture: 2 minutes

Contrer la violence aux aînés par la sensibilisation

Contrer la violence aux aînés par la sensibilisation
Une partie des participants des Habitations La Terrasse à cet événement annuel. (Photo gracieuseté)

ÉVÉNEMENT. Quelque 70 personnes aînées du HLM La Terrasse, dans le secteur de Loretteville, ont participé ce matin à une activité de sensibilisation lors de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées 2020. Une activité similaire s’est déroulée cet après-midi à Wendake.

Organisé sous le thème Dansons, ce social avait comme objectif de favoriser la diffusion de l’information sur les ressources du milieu et d’attirer l’attention sur la réalité souvent méconnue de la maltraitance vécue par les personnes aînées.

Proposé sous l’initiative de la Table de concertation Abus-Négligence-Violence envers les personnes aînées de la Jacques-Cartier (Table ANV), ce moment a permis de rappeler que les organismes d’aide offrent des services aux aînés pendant le confinement. Le problème englobe toutes les formes de violence, d’abus, d’exploitation, de négligence ou de mauvais traitements commis envers les personnes aînées, dont les victimes sont à 75% des femmes.

Robert Simard, coordonnateur régional en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées de la Capitale-Nationale, rappelle que la maltraitance envers les personnes aînées demeure un sujet tabou, sous-estimé, parfois ignoré. «C’est un sujet de plus en plus présent sur la scène publique. Malgré les avancées indéniables pour la prévenir et la contrer, il reste du travail à faire.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *