Charlesbourg Express
17:02 7 avril 2020 | mise à jour le: 7 avril 2020 à 14:18 temps de lecture: 3 minutes

Une saison bien spéciale pour les Citadelles

Une saison bien spéciale pour les Citadelles
L’équipe des Citadelles est composée de Zoé Bergeron, Rosemarie Cailloux, Mathilde Chartré, Julie Chouinard, Raphaelle Côté, Emy Fournier, Chloé Lévesque, Clara Mac Comeau, Nélia Morin, Marily Pellerin et Lisa-Marie Turcotte. (Photo gracieuseté)

Hockey pee-wee féminin.  Malgré la fin de saison abrupte des activités sportives, le hockey féminin pee-wee local aura quant à lui complété sa saison et les séries provinciales de façon exceptionnelle.

Les amateurs connaissent l’histoire du Miracle sur glace de Lake Placid en 1980. Et bien, des filles des quatre coins de la grande région de Québec de l’équipe des Citadelles pee-wee AA féminine (Saint-Pierre de l’île d’Orléans, L’Ange-Gardien, Boischatel, Charlesbourg, Shannon, Sainte-Foy, Val-Bélair, Valcartier, et Québec) se sont préparé une histoire similaire pour leur saison de niveau provincial selon Sylvain Bergeron, parent de l’une des filles de l’équipe.

Au cours d’une saison difficile avec une seule victoire à leur actif, les jeunes devaient aller jouer les quatre dernières parties de la saison dans Lanaudière. Les filles étaient déterminées à quitter le dernier rang du classement provincial en vue des séries de fin de saison, car elles voulaient éviter d’affronter la première position du classement qui n’avait qu’une seule défaite en saison. «Finalement, Les Citadelles sont revenues avec trois victoires sur quatre parties et c’est à partir de là que leur série de succès a débuté. Elles ont terminé la saison en neuvième position sur 10 équipes. Et les joueuses ont commencé à croire au jeu d’équipe et ont constaté que l’effort leur donnait des possibilités de compétitionner», raconte fièrement M. Bergeron.

Le week-end suivant, elles se sont rendues au tournoi féminin provincial de Sherbrooke. Après une défaite de 1 à 0, elles ont réussi à remporter toutes leurs parties, toujours par un seul but, pour remporter la grande la finale en prolongation. Un championnat remporté contre toutes attentes.

Elles se sont ensuite rendues à Laval pour les séries de fin de saison. Comme elles étaient neuvièmes sur 10 au classement, Les Citadelles devaient affronter la 2e position. Continuant leurs efforts collectifs, miraculeusement, elles ont remporté la première partie en tir de barrage 3 à 2. Elles ont ensuite réussi à remporter toutes leurs parties pour les amener jusqu’à la grande finale des séries, une fin inespérée.

«Malgré leur défaite en finale, contre la fameuse première position, elles pourront dire qu’elles sont les seules à avoir marqué un but contre les grandes championnes.  Personne ne croyait qu’elle pouvait avoir autant de succès avec une telle saison, avec leur détermination elles ont réussi l’impossible!», termine le papa fier.

(Photo gracieuseté)

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *