L'Actuel
19:20 18 mars 2020 | mise à jour le: 18 mars 2020 à 19:34

Conseil d’arrondissement Haute-Saint-Charles: Certaines décisions reportées au 31 mars

Conseil d’arrondissement Haute-Saint-Charles: Certaines décisions reportées au 31 mars
(Photo Métro Média – Alain Couillard)

MUNICIPAL. Les membres du conseil d’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles ont siégé pour la première fois à huis clos hier à Loretteville. Tous les points habituels ont été abordés à l’exception des demandes de dérogations mineures qui ont été reportées au 31 mars.

«C’était assez spécial de tenir une séance officielle devant des chaises vides», mentionne le président de l’arrondissement, Raymond Dion. L’élément légal le plus important a été de reporter et non pas d’annuler les demandes de dérogations mineures. Tout le processus d’accepter ou non chaque demande implique légalement une période d’intervention du public.

Bien que dans 99% des cas le public ne s’y oppose pas ou ne formule pas de commentaires nécessitant un report à une prochaine assemblée publique, le huis clos amène les élus à s’ajuster. «On attend des directives des avocats de la Ville ou du gouvernement pour savoir comment on va s’organiser.»

Le conseiller du district de Loretteville-Les Châtels souligne que l’une des solutions pourrait être l’utilisation du téléphone pour entendre le demandeur et les opposants s’il y a lieu. «On pourrait aussi entendre les personnes une à une dans la salle du conseil en s’assurant de respecter les consignes de sécurités du gouvernement.»

Il rappelle que l’adoption de dérogations mineures, qui ne sont que des formalités, a des répercussions importantes notamment pour la vente ou la construction de maisons ou d’immeubles à logements ou commerciaux.

Quant à la diffusion par internet de l’assemblée, Raymond Dion ne sait pas encore quelle serait la solution à privilégier.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *