Communauté
09:20 12 mars 2020 | mise à jour le: 11 mars 2020 à 14:30 temps de lecture: 3 minutes

Stratégie de sécurité routière 2020-2024: Val-Bélair dépose ses recommandations

Stratégie de sécurité routière 2020-2024: Val-Bélair dépose ses recommandations
Sur la route Sainte-Geneviève, de part et d’autre du viaduc qui traverse l’autoroute Henri IV. (Photo gracieuseté)

POLITIQUE. La connectivité des trottoirs, de même que celles des pistes cyclables dans le quartier, la protection des enfants, des adolescents, des aînés et des personnes à mobilité réduite sont quelques-uns des éléments présentés dans le mémoire sur les enjeux et les besoins en matière de sécurité routière du conseil de quartier de Val-Bélair.

La construction immobilière est importante à Val-Bélair. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Ce secteur est en pleine croissance immobilière avec la construction de maisons unifamiliales, des jumelés et maisons de villes (en rangée). S’ajoutent des condos, des logements locatifs, des habitations à loyer modique, des coopératives à logements et quelques résidences pour personnes âgées. Parmi les autres points retenus, on retrouve celui du développement du transport collectif.

Les membres du conseil de quartier souhaitent que la Ville remédie aux problèmes des trottoirs qui se terminent brusquement sans offrir une alternative sécuritaire aux piétons. Ils citent notamment le côté nord de l’avenue Industrielle à partir de l’entrée du McDonald jusque de l’autre côté de l’autoroute Henri IV.

Ils pointent également les deux côtés de l’avenue Industrielle près de la rue du Petit Vallon en continuant sur la rue Monseigneur-Cooke et la route Sainte-Geneviève, de part et d’autre du viaduc qui traverse l’autoroute Henri IV.

Développement local

Le comité souhaite l’interconnexion de la voie cyclable de la route de l’Aéroport à celle du boulevard Pie XI en y ajoutant des bandes cyclables sur la route Sainte-Geneviève. Relier la voie cyclable sur le boulevard Pie XI à la piste du «Corridor des cheminots», en ajoutant des bandes cyclables sur l’avenue des Affaires et les poursuivre jusqu’au McDonald afin de desservir le Parc industriel fait aussi partie des requêtes.

La sécurité routière n’est pas en reste. On souhaite une diminution de la vitesse sur Henri IV avant l’arrivée au Carrefour de la Bravoure au coin avenue Industrielle de 90 à 70 km/h. Les secteurs commerciaux sont étendus principalement sur les trois voies suivantes: le boulevard Pie XI, l’avenue Industrielle (qui traverse l’autoroute Henri IV) et l’avenue des Affaires dans le parc industriel.

Les membres du conseil de quartier arrivent à la conclusion qu’aucun autre endroit de la ville de Québec n’est comparable à celui de Val-Bélair pour sa diversité d’environnements.

Mémoire déposé par Val-Bélair

L’avenue Industrielle ouest près de l’autoroute Henri IV. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *