Culture
10:05 3 mars 2020 | mise à jour le: 9 mars 2020 à 11:41

Roméo et Juliette: Un rôle sur mesure pour Laurence Champagne

Roméo et Juliette: Un rôle sur mesure pour Laurence Champagne
Photo: © Stéphane Bourgeois

THÉÂTRE. La comédienne de Québec Laurence Champagne est la tête d’affiche l’oeuvre romantique Roméo et Juliette qui sera présenté au Théâtre du Trident ce printemps. La jeune femme personnifiait Lisa l’an dernier dans la célèbre production Mamma Mia.

En répétition avec Marie-Josée Bastien. (Photo gracieuseté – Stéphane Bourgeois)

Les événements se sont multipliés après sa promotion au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2018. Après son retour à Québec la même année, Laurence Champagne indique qu’elle souhaitait se diriger vers le théâtre. «J’ai contacté des amis que j’avais au Cégep Limoilou et j’ai pu envoyer un message à Anne-Marie Olivier qui est la directrice artistique au Trident. On m’a dit qu’elle était très accessible et qu’elle soutenait la relève.»

«On s’associe au personnage de manière personnelle et j’ai eu une belle sortie d’école avec Mamma Mia. Je me sens vraiment choyée et gâtée par la vie.»
-Laurence Champagne

L’été dernier, la direction du théâtre envisageait de monter le grand classique Roméo et Juliette à Québec et l’idée prenait de plus en plus forme. «Cela a donné que Jean-Philippe Joubert, avec qui j’ai réussi à parler par téléphone au bout de quatre mois, faisait une mise en scène et on m’a proposé d’auditionner pour le rôle de Juliette», raconte la jeune femme qui a un registre vocal d’alto-soprano.

Laurence Champagne en compagnie d’un des comédiens de la pièce, Christian Michaud. (Photo gracieuseté – Stéphane Bourgeois)

Les premières répétitions de la pièce qui compte un total de 17 comédiens, qui sera présentée du 3 au 28 mars, ont commencé en décembre. «Nous sommes dans le gros du travail depuis janvier et la mise en scène est complétée.» Pour Laurence Champagne, le théâtre est un élément important dans sa vie depuis longtemps. «J’adorais y aller, avoir la sensation d’être assise dans le noir, de sentir que je me faisais raconter quelque chose et que j’avais le droit de pleurer et de rire. Je trouvais ça humain en fait. J’ai envie de redonner ce côté au théâtre que j’ai découvert étant jeune.»

Rêver du théâtre

Née à Montréal, elle raconte que ses parents ont déménagé à Québec en 1993 alors qu’elle n’avait que six mois. «J’ai vécu quatre ans au Burkina Faso. Cela m’a forgée en tant que personne. J’étais plus une princesse lorsque je suis partie pour l’Afrique, mais tout avait changé en revenant au pays. J’étais jeune donc j’ai eu le temps de m’intégrer à leurs valeurs.» Elle ajoute en riant avoir résidé successivement à Lac-Beauport, Neufchâtel, Sainte-Brigitte, Montréal et l’Arrondissement La Cité-Limoilou.

Son premier rôle remonte à 2014 dans la le film Balal du réalisateur Guillaume Drouin. Trois ans plus tard, elle interprète Hommage à Claude Nougaro Dansez sur moi au Cabaret de chant. Elle se retrouve la même année dans un théâtre de rue en France. Se sont ajoutés en 2017 quelques courts métrages et elle a participé à la Web-série Le Killing d’Alec Pronovost en plus de participer au tournage de sa première publicité. «Il y a beaucoup de travail acharné, de la chance et une part de talent dans ce que je fais et ce n’est pas parce que tu as terminé l’école que tu as fini d’apprendre», conclut la comédienne.

Laurence Champagne (debout au centre), a complété son secondaire à l’école Mont Saint-Sacrement et elle a campé le rôle de Lisa l’an dernier dans Mamma Mia. (Photo Métro Média – Archives)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *