L'Actuel
09:11 22 février 2020 | mise à jour le: 21 février 2020 à 13:20 temps de lecture: 2 minutes

Sans de nouveaux membres, la corporation fermera

Sans de nouveaux membres, la corporation fermera
Vincent Savard espère que l’appel lancé permettra d’assurer le maintien de la corporation.(Photo Métro Média – Alain Couillard)

TOURISME. La corporation du Parc de la falaise et de la Chûte Kabir Kouba pourrait disparaître puisque le conseil d’administration est incapable de tenir l’assemblée générale annuelle en raison d’un manque de membres. Fondé en 2001, l’organisme a comme mission la sauvegarde, le développement et la mise en valeur du patrimoine écologique et historique du parc de la Falaise et de la chute Kabir Kouba.

Quelques pierres fossilisées présentées au public. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Confronté à cette problématique, Vincent Savard, trésorier de l’organisme, fait appel à toute personne qui est intéressée par l’histoire et la protection d’artefacts, de cartes et divers objets amassés au fil ans.

Il ajoute que la Ville de Québec attribue annuellement à la corporation un montant de 20 000$ pour les dépenses liées à son fonctionnement. Mais voilà, note M. Savard, la Ville précise que cette aide financière ne sera pas renouvelée si l’assemblée générale annuelle n’est pas tenue prochainement.

Implication

Impliqué comme membre depuis 2003, il soutient que l’organisme accueille chaque été de nombreux visiteurs qui viennent découvrir le patrimoine écologique et historique du parc de la Falaise et de la chute Kabir Kouba. Vincent Savard souligne, entre autres, la construction d’un moulin à farine, en 1731, et celle du moulin à papier, en juin 1854, qui ont été des enjeux importants pour les résidents. L’incendie en août 1900 a mis fin à une page de l’histoire locale.

Il espère que cet appel aux bénévoles sera entendu afin d’assurer le maintien de l’organisme qui reçoit les visiteurs à la Maison communautaire Henri-Bergeron en plus de proposer des activités au parc de la Falaise et de la chute Kabir Kouba. Il est possible de communiquer avec lui par courriel à vincent.savard@bell.net ou par téléphone au 418-843-0482.

Une partie du local situé à la Maison communautaire Henri-Bergeron. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *