Faits Divers
14:49 18 février 2020 | mise à jour le: 5 mars 2020 à 12:34

Soixante-dix logements incendiés à Val-Bélair: Cent jours pour tout reconstruire

Soixante-dix logements incendiés à Val-Bélair: Cent jours pour tout reconstruire
L’immeuble à logements quelques jours après l’incendie.(Photo Métro Média – Alain Couillard)

ÉCONOMIE. M.R. Parent inc. de Lévis, la compagnie de construction de l’entreprise Logisco, se donne 100 jours pour reconstruire l’immeuble de 70 appartements incendié le 6 février à Val-Bélair. Quelque 90 travailleurs, au lieu de 60, seront affectés à ce chantier qui commencera au début du mois de mars.

Conscient que 50 familles s’étaient déjà engagées à habiter dans l’édifice à logements situé au 1420, boulevard Pie XI Nord, tout est mis en œuvre afin de permettre à ces locataires de les occuper en juin. Mélanie Simard-Veilleux, relationniste pour Logisco, indique que tout le matériel nécessaire à la reconstruction de l’immeuble est commandé. «La démolition du bâtiment et le nettoyage du site sont complétés depuis quelques jours. Nous avons aussi obtenu toutes les autorisations pour recommencer les travaux.»

Le président de l’entreprise, Michel Parent, précise qu’il s’agit de tout un défi pour son personnel. «C’est du jamais vu de rebâtir un immeuble aussi rapidement. Je suis choyé de travailler auprès d’employés engagés et de sous-traitants qui ont accepté de nous épauler durant cette épreuve avec autant d’enthousiasme.»

Il ajoute que les clients sont sa priorité. «Il est clair que l’immeuble sera refait avec le même souci de qualité et qu’aucun compromis ne sera fait sur la sécurité des travailleurs pour cette reconstruction. Tous ceux qui devaient emménager au 1er juin se sont vus offrir différentes options afin de vivre cette période dans le meilleur confort possible.»

Quant à la cause probable du sinistre, Alexandre Lajoie, relationniste auprès du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec, précise que tout porte à croire qu’un système de chauffage temporaire au propane serait en cause pour le moment, l’enquête n’étant pas complétée.

Le nettoyage du site a été effectué rapidement. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Les pompiers ont mis près de 16 heures avant de déclarer l’incendie sous contrôle. (Capture d’écran – Twitter SPCIQ)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *