Actualités
11:29 20 février 2020 | mise à jour le: 5 mars 2020 à 12:31 temps de lecture: 3 minutes

Le conseil de quartier de Loretteville dépose son mémoire

Le conseil de quartier de Loretteville dépose son mémoire
Les travaux du parc-o-bus Bastien pourraient commencer cette année. (Photo Métro Média – Archives)

SÉCURITÉ. La sécurité liée aux abords des écoles, pour les piétons et celle des cyclistes sont quelques-uns des points soulevés par les membres du conseil de quartier de Loretteville. Le comité a déposé récemment un mémoire sur la Stratégie de sécurité routière de la Ville de Québec 2020-2024.

La réduction du temps de travail des brigadiers scolaires est dénoncée par les membres du comité. Ils déplorent, entre autres, le manque de transparence de la Ville qui n’a jamais justifié sa décision ni précisé si elle avait évalué l’impact sur la sécurité des enfants.

D’autre part, le problème du stationnement aux abords des écoles de Château-d’Eau sur les rues du Golf et du Jardin, de l’Aventure sur la rue Wilfrid-Caron et de la Source sur le boulevard des Étudiants est aussi soulevé. Celui-ci serait lié à un grand nombre de parents qui choisissent de reconduire leurs enfants en automobile même s’ils habitent à proximité de l’établissement scolaire. Cette situation crée un effet d’engorgement à l’heure où les écoliers affluent.

Les aînés

Les membres du conseil de quartier se questionnent sur la sécurité des aînés et celle des personnes à mobilité réduite. «Il semble essentiel que les trottoirs soient suffisamment larges pour permettre aux triporteurs de circuler notamment aux abords des résidences, des commerces et des principaux lieux de services», peut-on lire dans le document.

De nombreux impacts sur la sécurité routière sont soulevés depuis l’annonce de l’aménagement du Parc-o-bus Bastien et du boulevard Robert-Bourassa. «Nous avons demandé à voir le plan, afin de pouvoir être rassurés à cet égard, ou soumettre nos recommandations le cas échéant, mais nous n’avons eu aucune réponse.»

Le comité est aussi préoccupé par l’impact du prolongement de la voie réservée aux autobus sur le boulevard Robert-Bourassa. «Nous craignons qu’il augmente la frustration des automobilistes, ce qui pourrait accroître le problème de vitesse excessive dans les rues secondaires en bordure du boulevard Robert-Bourassa.»

Autres problèmes

De plus, on souligne dans le document public que la congestion sur des artères principales en direction nord-sud incite plusieurs automobilistes à emprunter les rues situées au sud de la rue Racine. Or certaines d’entre-elles, dont la rue Lessard sont très étroites et un trop grand nombre d’automobilistes les utilisent pour rejoindre les artères principales, ce qui inquiète des résidents qui recommandent l’aménagement de sens uniques ou de dos d’âne.

Document complet à lire

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *