Communauté
12:08 11 février 2019 | mise à jour le: 5 février 2020 à 14:49 temps de lecture: 4 minutes

Arthur l’Aventurier transmet aux enfants sa passion de la nature

Arthur l’Aventurier transmet aux enfants sa passion de la nature
(Photo Métro Média - Alain Couillard)

SPECTACLES. Arthur l’Aventurier transmet aux enfants et à leurs parents sa passion et sa curiosité pour les milieux naturels et les animaux à travers le monde depuis 24 ans. De son vrai nom François Tremblay, l’auteur-compositeur et interprète, natif de Sherbrooke, mais résident de Loretteville, a à son actif 2500 spectacles, 160 chansons, 12 DVD filmés dans la nature et quatre DVD de spectacles en direct.

François Tremblay a pu se familiariser avec le lancer du boomerang. (Photo gracieuseté)

Sa passion pour la nature et la forêt remonte à son enfance. «Mon père était un aventurier et un entrepreneur. Il nous amenait dans le bois chaque fin de semaine. Ma mère était une artiste peintre qui était enseignante au primaire. Moi, j’ai été attiré vers les arts à bas âge.»

Il raconte qu’il aimait composer des chansons à 7 ou 8 ans. «Je suis un musicien autodidacte. Adolescent, j’ai eu des groupes de musique rock.» François Tremblay ajoute qu’il a étudié en technique forestière une fois déménagé à Québec à la fin des années 1980.

«Lorsque je voyais des artistes qui chantaient, ça brûlait en dedans de moi et j’avais l’impression de passer à côté de quelque chose dans ma vie.»
-Arthur l’Aventurier

Au moment où il est agent forestier, il est appelé à rencontrer un groupe de jeunes pour leur parler de son métier. «J’avais déjà été animateur pour un camp de vacances et vu un spectacle de Carmen Campagne avec mes neveux et nièces et là, j’ai eu un déclic.»

Naissance d’Arthur

Arthur l’Aventurier présentera trois spectacles à Québec le 1er mars. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Soulignant que ce type de spectacle pour les enfants était généralement réservé aux femmes, il se voit comme un aventurier qui chante la nature à cette jeune clientèle. L’intérêt des enfants a fait en sorte que le nombre de spectacles dans les écoles a augmenté et plusieurs projets se sont concrétisés. La réalisation d’un film sur Arthur traversant le Canada d’ouest en est lui a ouvert les portes de Radio-Canada en 2014. D’ailleurs, la 3e saison de sa série télé débutera le 11 avril. Jusqu’à maintenant, une cinquantaine d’émissions ont été enregistrées.

«Il y avait à l’époque un programme provincial pour le démarrage de petite entreprise. J’ai quitté l’emploi que j’avais au gouvernement et j’ai commencé à visiter les écoles en 1996. Je trouvais que le prénom Arthur faisait enfant et surtout il rimait avec nature. Si c’était à recommencer, je m’appellerais François l’Aventurier.»

François Tremblay avoue que son voyage en Australie l’été dernier l’a profondément marqué avec la découverte d’animaux tels les kangourous, les koalas, les crocodiles marins et la rencontre avec les Aborigènes. Il a chanté une chanson avec eux, joué du didjeridoo (instrument à vent) et lancé de vrais boomerangs.

«J’ai filmé un refuge pour animaux sauvages et, récemment, j’ai vu un reportage télé sur l’incendie. Il y avait plus d’un mètre d’eau à un endroit que j’avais visité. J’ai même reconnu des gens qui nous ont aidés là-bas en train de sauver des animaux qui se noyaient. C’est un élément majeur de ma carrière, car j’ai tout filmé avant le début des incendies.»

arthurlaventurier.com

(Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *