Économie
11:51 3 février 2020 | mise à jour le: 19 février 2020 à 12:25

La construction d’un stationnement en cour avant contestée à Val-Bélair

La construction d’un stationnement en cour avant contestée à Val-Bélair
Les propriétaires s’opposent à la construction d’un terrain de stationnement adjacent à leur résidence. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

IMMOBILIER. Les élus du conseil d’arrondissement de La Haute-Saint-Charles reportent en février leur décision concernant la construction d’un stationnement en cour avant sur une propriété à venir située au 1777, rue des Calèches. Ce type de stationnement est interdit par la Ville, mais autorisé dans certaines conditions.

Plusieurs résidents de secteur se sont opposés à ce qui ne devait être qu’une formalité puisque les membres du comité consultatif d’urbanisme (CCU) avaient donné leur accord. Dans leur décision, ils précisent que la forme particulière du lot permet la construction d’un stationnement en façade.

Julie Martel et Luc Saint-Laurent, propriétaires de la résidence située au 1652, avenue de l’Amiral, sont contre l’implantation de ce stationnement. Ils ont souligné l’éventuelle perte d’intimité, le fait que les lumières des véhicules feront face à leur propriété sans compter la possibilité que des personnes circulent sur leur terrain.

Cécile Amelia Coulombe, membre du conseil de quartier Val-Bélair, a déploré que la récente présentation du projet ne fût pas suffisante, notamment sur la construction de l’immeuble de 16 logements.

Le représentant des Immeubles Locasa, Jérémie Tremblay, a indiqué qu’il avait rencontré Julie Martel et Luc Saint-Laurent pour proposer des mesures d’atténuation. Il offre, entre autres, l’installation d’une clôture pour préserver une certaine intimité. Il a mentionné que la construction d’un immeuble à logement est permise au zonage et que cette information est publique.

Une partie du boisé ciblé par l’aménagement d’un terrain de stationnement. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *