L'Actuel
09:35 15 janvier 2020

Une fin de semaine pavée d’or pour Sylvie Maltais

Sylvie Maltais revient de son séjour en Autriche avec cinq médailles au cou. (Photo gracieuseté)
(Photo gracieuseté)
(Photo gracieuseté)
(Photo gracieuseté)
De gauche à droite, les représentantes de l’équipe féminine canadienne, Kim Reid, Geneviève Provencher, Stéphanie Poirier et Sylvie Maltais. (Photo gracieuseté)

COMPÉTITIONS. L’athlète de patinage de vitesse Sylvie Maltais, inscrite dans la catégorie 50-54 ans, reviendra au pays avec cinq médailles d’or au cou. La résidente de Saint-Émile participait en fin de semaine aux Jeux mondiaux d’hiver des Maîtres qui se sont déroulés à Innsbruck en Autriche.

Forte de sa participation au Master international short track games à Melbourne en Australie en avril, où elle a terminé 1ère au 500 mètres, 3e au 777 mètres en plus de concourir aux courses du 1000 mètres et du 1500 mètres, elle récidive avec de meilleurs résultats.

Elle a terminé première au 1500 mètres avec un temps de trois minutes et deux secondes. La patineuse de vitesse a réussi un chrono d’une minute et 54 secondes au 1000 mètres et complété le 500 mètres en 54 secondes et 444 centièmes. Chaque fois devant l’autre compétitrice inscrite dans la catégorie des 50-54 ans, l’Américaine Mélissa Koenig.

L’athlète de 51 ans mentionne également avoir mérité l’or au relais féminin canadien et au relais mixte (pays). «J’ai battu tous mes records réalisés en Australie. Je termine aussi 11e overhall chez les femmes au 1500 mètres sur un total de 25 participantes. Cela veut dire que j’ai vaincu des plus jeunes que moi.»

Jointe mardi via Messenger, Sylvie Maltais raconte qu’elle a vécu une expérience extraordinaire sur ce site qui a accueilli les Jeux olympiques d’hiver en 1964 et 1974 et ceux de la jeunesse d’hiver en 2012. «Tout est fait en fonction des activités hivernales. J’arrive d’une journée en ski à Innsbruck, c’était magnifique.»

Patinage de vitesse à 50 ans – Rien n’arrête Sylvie Maltais

 

De gauche à droite, les représentantes de l’équipe féminine canadienne, Kim Reid, Geneviève Provencher, Stéphanie Poirier et Sylvie Maltais. (Photo gracieuseté)

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marjolaine

    Belle exemple de persévérance et de ténacité.

  • Nathalie Garneau

    Bravo Sylvie !