Économie
13:26 19 décembre 2019

Pallier le manque de main-d’œuvre – Pâtisserie Michaud robotise une partie de sa production

Le robot permettant de couper automatiquement les bûches et autres productions de la pâtisserie. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Le président de l’entreprise, Mario Michaud. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
(Photo Métro Média – Alain Couillard)
Les députés Mario Asselin et Éric Caire, Sophie Alain et Mario Michaud (copropriétaires) et Luc Régnier (directeur régional d’Investissement Québec). (Photo Métro Média – Alain Couillard)

INVESTISSEMENTS. La mise en service d’une nouvelle ligne robotisée à Pâtisserie Michaud, de Val-Bélair, a permis d’accroître de 40% la production de desserts, dont les bûches de Noël maintenant distribuées à la grandeur du Canada par IGA et M&M et Costco au Québec. Cet ajout permet de pallier le manque de main-d’œuvre en plus de limiter les blessures liées à la répétition de certains gestes comme celui de couper les bûches, d’étiqueter ou poser une pellicule plastique sur tous les produits.

Le président de l’entreprise, Mario Michaud. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

La direction de l’entreprise annonçait en 2018 des investissements pour l’achat et l’installation de nouveaux équipements. La mise en œuvre de ce virage technologique a été rendue possible grâce à une subvention de 150 000$ du MAPAQ et d’un prêt de 900 000$ d’Investissement Québec.

Cette machinerie automatise certaines tâches répétitives, dont la coupe des bûches. Le robot a été conçu au Québec par l’entreprise Matiss de Saint-Georges de Beauce. «Nous avons pu compléter cette ligne par l’ajout de trois convoyeurs avec l’aide de Groupe Sinox de Saint-Anselme», précise le président, Mario Michaud.

Cette mise à niveau a permis de quintupler la productivité qui est passée de 300 à 1500 bûches coupées à l’heure. «On veut éventuellement mécaniser la ligne d’emballage et avoir un autre robot qui pourra mettre les pâtisseries dans des boîtes et les caisses sur des palettes.»

Production

Pâtisserie Michaud fabrique également trois gâteaux pour Chocolats favoris ainsi que ceux de Ricardo offerts chez IGA. L’entreprise recherche des endroits frigorifiques à l’extérieur de l’usine afin d’entreposer sa production. «Nous avons un partenaire qui est Congébec qui a des locaux réfrigérés à Québec, Montréal, Winnipeg et Calgary.»

Philippe Canac-Marquis, responsable du développement des affaires chez Pâtisserie Michaud, souligne que l’entreprise peut compter sur la production quotidienne de 3500 poules et une quantité de lait représentée par 25 vaches. «Pour la première fois, on a même dû refuser des commandes à certains clients, car les commandes arrivaient trop tard pour le temps de Noël.» La production des 250 000 bûches de Noël, produites jusqu’à maintenant, a commencé en août.

Pâtisserie Michaud a connu une augmentation de 80% de son chiffre d’affaires et une augmentation de 56 % de sa main-d’œuvre en plus de créer 38 emplois qui totalisent aujourd’hui 70 travailleurs.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *