Communauté
10:43 17 décembre 2019

Livraison du courrier en décembre – Un rythme qui passe du simple au double

Jean Vaillancourt est facteur pour Postes Canada depuis 1989 (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Les lecteurs permettant de lire le code-bar d’une lettre ou d’un colis. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Martin Paradis est superviseur levée-livraison au poste de distribution De L’Auvergne. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Une partie du poste de distribution inauguré en 2014 (Photo Métro Média – Alain Couillard)
L’une des sections servant au tri de courrier. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

ÉCONOMIE. Livrer à temps le courrier devient un défi pour les 65 employés réguliers du centre de distribution De L’Auvergne qui voit la quantité des lettres et des colis à traiter passer du simple au double. Un facteur, qui livre normalement 75 à 80 lettres ou petits colis (moins de 1,3 kilo) par jour, peut en remettre jusqu’à 200 en cette période de l’année. Quant à la livraison quotidienne par camion, elle peut grimper jusqu’à 1500 colis par facteur.

Martin Paradis est superviseur levée-livraison au poste de distribution De L’Auvergne. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Martin Paradis, superviseur levée-livraison au poste de distribution De L’Auvergne, est catégorique, il faut être en forme et être bien préparé pour passer à travers cette période. Pour assurer une livraison rapide dans les neuf postes de distribution répartis à Québec, Postes Canada loue 23 véhicules qu’il ajoute à sa flotte pour la livraison locale de colis et embauche 59 employés temporaires qui s’ajoutent aux 678 employés à temps plein affectés comme facteurs, commis des postes et commis des courriers des services postaux.

Le commerce électronique est responsable en bonne partie de cette augmentation fulgurante, Amazon générant une grande partie de cette surcharge de travail. Martin Paradis souligne que l’augmentation du courrier postal débute le Vendredi noir et progresse rapidement pour atteindre une pointe quelques jours avant Noël. «Il y a le Cyber lundi aussi. Cette augmentation est radicale à ce moment-là.» De plus, la livraison par camion s’effectue jusqu’à 21 heures en cette période de l’année.

Un facteur marche en moyenne de 20 à 25 kilomètres par jour et transporte dans un sac ergonomique, qui répartit la charge sur tout le corps, un poids maximum de 16 kilos (35 livres), rappelle le superviseur. «Il faut demander aux résidents de bien dégager leur entrée et l’accès à la boîte postale afin de permettre au postier d’y circuler facilement sinon cela augmente la difficulté et le niveau de risque. Il doit être bien préparé, c’est certain. Je dirais même qu’il dort bien le soir.»

Point de distribution

Inauguré en 2014, le point de distribution du boulevard De L’Auvergne reçoit le courrier trié de la centrale régionale de Postes Canada située sur la rue Hugues-Randin qui fait majoritairement le tri des petits colis. Toutes les lettres sont traitées directement par des machines à Montréal puis amenées au poste de distribution qui dessert Cap-Rouge, L’Ancienne-Lorette, Loretteville et Valcartier. La manipulation locale des colis et des lettres est effectuée de nuit afin de préparer une partie du travail du facteur.

Pour l’ensemble du pays, Postes Canada livre chaque jour près d’un million de colis ou de lettres en cette période de l’année.

L’une des sections servant au tri de courrier. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *