Actualites
15:34 18 novembre 2019

La gestion animalière revient à la SPA de Québec

La gestion animalière revient à la SPA de Québec
Le contrat de gestion animalière de l’agglomération de Québec vient avec le versement de plus 5M$ sur cinq ans. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. À la suite d’un appel d’offres pour le renouvellement du contrat de services de centre animalier et de refuge municipal, c’est la Société protectrice des animaux (SPA) de Québec qui a été sélectionnée par la Ville. Il s’agit d’un retour aux sources pour cet organisme, qui avait été remplacé par les Fidèles Moustachus ces dernières années.

Dès janvier prochain, la SPA redevient le fournisseur responsable de la gestion animalière de l’agglomération urbaine. Elle prendra le relais pour les cinq années à venir de l’organisme basé sur le boulevard de l’Ormière, qui lui-même était venu en relève le temps de la réorganisation du refuge animalier du parc industriel Frontenac.

«Nous sommes heureux de maintenir voire de bonifier un service de qualité pour nos citoyens et de déployer des actions inspirées des meilleures pratiques en gestion animalière. La SPA possède les infrastructures et l’expertise permettant de répondre à nos besoins. Je profite de l’occasion pour remercier Les Fidèles Moustachus de leur contribution. De plus, je salue leur engagement à sensibiliser les citoyens au bien-être des animaux», a déclaré Patrick Voyer, membre du comité exécutif de la Ville de Québec.

Ébranlée par la perte de cet important contrat, la direction des Fidèles Moustachus est à réévaluer ses opérations. Une campagne de sociofinancement a été mise sur pied afin d’assurer la survie de l’organisme et le maintient de ses services à la population.

Accès et services accrus

Les heures d’ouverture du centre animalier et du refuge ont été augmentées le jeudi et le vendredi, passant de 10h à 20h (soit 1h plus tard), ainsi que le samedi et dimanche, passant de 9h à 17h (soit 1h plus tôt). Quant aux animaux errants non réclamés, ils seront mis en adoption pendant un délai minimal de 14 jours (auparavant trois jours). Advenant le cas où un citoyen serait dans l’incapacité de venir porter un animal errant au centre animalier, le fournisseur devra en faire la cueillette.

De plus, en début d’année, la Ville de Québec lancera un appel d’offres afin de permettre aux propriétaires d’animal domestique d’acheter en ligne le permis de garde (médaille) de son animal. Également, plusieurs journées gratuites de micropuçage seront offertes pour les détenteurs de permis de garde, plutôt qu’une seule par année.

Au cours de 2020, des analyses seront réalisées afin d’évaluer des emplacements potentiels pour l’aménagement de futurs parcs canins. Enfin, une brigade estivale sera mise sur pied afin de sensibiliser les citoyens sur le Règlement sur les animaux domestiques (R.V.Q. 1059) dont, entre autres, sur l’obligation de tenir son chien en laisse. La brigade sillonnera les parcs et les sentiers de la ville.

Pour obtenir plus de renseignements, les citoyens sont invités à consulter le ville.quebec.qc.ca/animaux.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *