Faits Divers
18:05 24 octobre 2019

Peine de 7 mois pour avoir braqué une arme aux Galeries de la Capitale

Peine de 7 mois pour avoir braqué une arme aux Galeries de la Capitale
(Photo Métro Média - Archives)

TRIBUNAL. Arrêté avec fracas après avoir exhibé un pistolet à plomb pour intimider un autre conducteur dans le stationnement des Galeries de la Capitale, en juin 2016, Jayson Villemure passera les 7 prochains mois en prison. S’il s’en tire à si bon compte, c’est grâce à sa bonne conduite ainsi qu’à sa collaboration durant l’enquête.

Le jeune homme de Plessisville a exprimé à plusieurs reprises des remords pour son geste irréfléchi et qu’il n’arrive toujours pas à expliquer. De plus, sa participation à une thérapie fermée sur la gestion des impulsions lui a valu une réduction de 5 mois sur la peine minimale de 1 an prévue pour un pareil délit.

Aux yeux du Tribunal, il a fait des efforts pour arriver à se reprendre en main depuis le méfait qui avait nécessité le recours au groupe tactique d’intervention du Service de police de la Ville de Québec. Le juge Christian Boulet a approuvé la suggestion commune des parties.

En plus de sa peine d’emprisonnement, la décision à l’encontre de Villemure prévoit une probation de 3 ans et un suivi de 2 ans auprès d’un psychiatre après sa remise en liberté. Rappelons que les faits qui lui sont reprochés s’étaient produits après une course poursuite suivie d’une dispute avec un automobiliste sur le boulevard Robert-Bourassa. Le pistolet à plomb ressemblait à s’y méprendre à une arme de poing.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *