Dans nos écoles
09:03 22 octobre 2019

Un nouveau terrain synthétique à l’école Saint-Claude

Un nouveau terrain synthétique à l’école Saint-Claude
Quelques joueurs et des meneuses de claque des Grizzlys en compagnie de commanditaires de ce projet. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

SCOLAIRE. La direction de l’école Saint-Claude à Loretteville a inauguré son terrain synthétique de 7000 pieds carrés le jeudi 17 octobre. Ce projet, initié il y a trois ans par l’ancienne directrice de l’école Josée Tardif, a coûté 207 000$.

Stéphane Bergeron, Julie Delagrave, Audrey Harvey et Éric Domm, les trois représentant le Grand défi Pierre Lavoie. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Parents et enseignants étaient très heureux de la réalisation de ce terrain synthétique qui permet aux 500 élèves de l’école primaire de l’utiliser pour différents sports. «Plusieurs activités de financement ont été effectuées dont une course-o-thon, un chant-o-thon et la vente de bûches pour ne nommer que ceux-là. L’école a amassé 100 000$ environ par ces activités et la collecte de fonds via des Fondations. Nous avons maintenant un endroit approprié et sécuritaire pour pratiquer différents sports tels que le soccer, le football, la gymnastique, etc.», commente Julie Delagrave, directrice de l’école.

Luc Paradis, président du comité de parents, se souvient que plusieurs d’entre eux rêvaient d’une telle surface synthétique. «Deux de mes enfants, qui sont passés par l’école Saint-Claude, jouaient au football au travers des racines et des cailloux. On a maintenant une belle cour d’école et nous avons d’autres projets de prévus autour de ce terrain.» Il ajoute que cette surface va se libérer plus vite au printemps. «Il n’y aura pas de boue ce qui permettra aux enfants de l’utiliser plus tôt. Les blessures seront minimisées par l’ajout de granule de caoutchouc sous la surface synthétique.»

Plusieurs partenaires financiers ont permis la construction de cette surface de 70 pieds par 100 pieds dont le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, la Commission scolaire de la Capitale, la Ville de Québec, Sports-Loisir l’Ormière et Prévibois santé et sécurité, pour ne nommer que ceux-là.

Une partie du terrain synthétique (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Un groupe d’élèves de l’école Saint-Claude. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *