L'Actuel
08:17 20 septembre 2019

Un jardin collectif pour le quartier Duberger-Les Saules

Un jardin collectif pour le quartier Duberger-Les Saules
Une partie des allées du jardin collectif. (Photo gracieuseté - CIUSSS de la Capitale-Nationale.)
Une vingtaine de ces bacs étaient disponibles pour l’ensemble des jardiniers. (Photo gracieuseté – CIUSSS de la Capitale-Nationale.)

SOCIÉTÉ. Le jardin collectif du Domaine d’Antoine, situé dans le quartier Duberger-Les Saules sur le terrain du CHSLD Saint-Antoine, a été inauguré le dimanche 15 septembre. Une quinzaine de jardiniers, sur possibilité de 20, ont utilisé cet été les diverses parcelles de terre mises à leur disposition qui étaient réparties sur une superficie de 604 m2 (6500 p2).

Ce projet a été élaboré en septembre 2018 par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Il avait comme objectif, entre autres, d’impliquer de diverses façons les résidents et le personnel du CHSLD Saint-Antoine, les enfants du service de garde de l’école Du Domaine et les organismes Craque-Bitume et le Centre Ressources Jardin de Familles.

«C’est un jardin collectif et non communautaire. Cela signifie que le jardinage se fait en groupe, les mardis soir et le samedi matin avec une animatrice horticole», commente Lyne Gilbert, organisatrice communautaire du CIUSSS. Des enfants de l’école primaire ont produit des semis et des plants ce printemps qu’ils ont fait pousser cet hiver sur le bord des fenêtres du CHSLD. «On les a transplantés dans des chaudières et placés dans les bacs de jardinage en juillet.»

De plus, le service de garde de l’école primaire fait partie d’un projet entrepreneurial avec Ose Entreprendre. «Les enfants vont produire chaque année les semis et les plans pour le jardin collectif du Domaine d’Antoine.

Projet intergénérationnel

Cette initiative permet aux résidents de visiter le jardin et de rencontrer des aînés du CHSLD afin de développer des activités intergénérationnelles. «Cela a de gros impacts sur l’isolement social autant pour des citoyens que des résidents. Je suis surprise de constater la sensibilité des gens face à la réalité de nos aînés dans le CHSLD. Des parents veulent mettre leurs enfants en contact avec ces résidents. Ils trouvent ça important de s’impliquer pour les personnes âgées», précise Mme Gilbert.

L’an prochain, ce projet va intégrer des visites aux personnes aînées qui sont plus isolées. «Les gens vont préparer des pots de fleurs pour ensuite aller les saluer. Certains n’ont pas de visite de leur famille», souligne Mme Gilbert.

L’aménagement du site a été effectué gratuitement par la firme d’architectes Groupe A de Québec. (Photo gracieuseté – CIUSSS de la Capitale-Nationale.)
La traditionnelle coupure du ruban officialisant ce jardin collectif. (Photo gracieuseté – CIUSSS de la Capitale-Nationale.)

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Lyne Cormier

    Avec les enfants du service de garde de l’école, nous sommes fieres de ce projet et nous sommes intéressés à développer notre projet avec osentreprendre d’années en années! Nous recherchons des partenaires en horticulture, financiers, des commandites ou meme par des dons de matériel d’horticulture afin de motiver les jeunes à persévérer dans leur entreprise! Vous pouvez nous suivre ou nous contacter sur la page fb Le jardin du Domaine! Mon nom est Mme Lyne Cormier, éducateice au service de garde de l’école du Domaine. Merci!